Grosse pression du PDCI-FPI sur Ouattara: Des jours chauds annoncés

JFPI et JPDCI en ordre de bataille pour mettre fin au régime  Ouattara
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 15 mars 2020 à 13:23 | mis à jour le 15 mars 2020 à 13:23

La jeunesse de l’opposition ( JFPI et JPDCI ) est en ordre de bataille pour faire barrage aux "excès" du régime du président Alassane Ouattara, l'actuel chef de l’Etat ivoirien.

Situation socio-politique: JFPI et JPDCI annoncent des jours difficiles pour Ouattara et son régime

Samedi 14 mars 2020, à l’appel de Dahi Nestor, secrétaire national à la jeunesse du parti de Laurent Gbagbo, des milliers de jeunes du Front populaire ivoirien (FPI), soutenus par leurs camarades du PDCI-RDA, ont pris d’assaut la place Laurent Gbagbo de Port-Bouët.

Le premier responsable de la JFPI a saisi l’occasion pour donner des orientations sur ce qui adviendra, dans les prochains jours, de la lutte qui vise à mettre fin à la "dictature" du régime Ouattara.

« L’heure a sonné… Dans tous les pays du monde, il revient à la jeunesse de mener le combat de la liberté. Engageons-nous en 2020 pour mettre fin à la dictature de Ouattara », a lancé Dahi Nestor à ce meeting qui tenait lieu de rentrée politique de la JFPI .

«Camarades jeunes, apprêtons-nous physiquement et moralement pour engager le combat pour la reconquête du pouvoir d'Etat », a indiqué Dahi Nestor, selon qui, la victoire ou encore la liberté ne s'arrachent pas sur « un plateau d'or, mais dans la sueur et le sang ».

« Ouattara est un désastre national et face à cela, il nous faut un rassemblement national (...) Le RHDP veut faire un passage en force, mais il trouvera la JFPI sur son chemin. (...) Ensemble; unis, nous le pouvons », a-t-il argué.

Avant de poursuivre : « J'appelle donc au rassemblement, à la mobilisation constante et permanente de toute la jeunesse parce que les jours à venir seront chauds. Alors, restons debout pour engager véritablement le combat de la liberté et la souveraineté de notre pays », a-t-il appelé.

Pour sa part, Innocent Yao, président de la jeunesse rurale du PDCI-RDA, a invité la jeunesse de l’opposition à rester attentive aux mots d’ordre qui seront bientôt lancés.


« L'heure de la bataille a sonné pour libérer la Côte d'Ivoire. Les jours qui arrivent ne seront pas faciles pour la jeunesse ivoirienne. Tenez-vous prêts, les mots d'ordre seront bientôt lancés par tous nos responsables », a-t-il informé.

Dahi Nestor et Innocent Yao ont, pour finir, invité les jeunes de l’opposition à répondre au futurs mots d’ordre en vue d’arracher les conditions d’une élection juste et transparente. Toute chose qui passe, selon eux, par une Cei plus consensuelle et équilibrée.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Deuil: Le Révérend Makosso Camille frappé par un malheur
03