Déconfinement du 11 mai en FRANCE, ce que dira Édouard Philippe

L’Aéroport de Paris va être soulagé par le déconfinement du 11 mai en France. Les vols vont progressivement reprendre

Déconfinement du 11 mai, Édouard Philippe,
Par Gary SLM
Publié le 28 avril 2020 à 14:02 | mis à jour le 28 avril 2020 à 14:11

Le Premier ministre français Édouard Philippe va communiquer sur le déconfinement du 11 mai. Les autorités françaises n’avaient trouvé que le confinement de la population comme première réponse à la pandémie de COVID-19.

Déconfinement du 11 mai, ce qu'il faut savoir

La France était entrée en confinement le 16 mars dernier après le discours de son Président Emmanuel Macron. Cette mesure a été la première réponse apportée à la pandémie de coronavirus qui commençait à faire rage dans le pays. C’était avant que ne soit mis en avant dans certains hôpitaux le protocole de soin préconisé par le désormais plus célèbre DR Didier Raoult (microbiologiste), aujourd’hui menacé de radiation par l’ordre des médecins français.

Le déconfinement de la population française dès le 11 mai va se faire progressivement. Le Premier ministre Édouard Philippe s’adressera aux Français pour détailler le déroulement de ce déconfinement. Malgré une meilleure maitrise de la maladie, les écoles, collèges et lycées ne devraient rouvrir que partiellement et de façon progressive. Ce retour des apprenants devrait se faire à des rythmes différents selon les classes.

Pour l’enseignement supérieur, pas de réouverture de prévue. Les universités ne rouvriront qu’après les vacances de fin d’année scolaire. Pour les entreprises, la réouverture devrait être progressive avec des mesures de distanciations sociales. Du côté des personnes vulnérables et les personnes âgées, le confinement sera toujours fortement recommandé sans être obligatoire. Elles devront adopter les mesures barrière, porter des masques à chaque sortie de leur domicile.

Déconfinement du 11 mai, plusieurs mesures de distanciations sociales

Ce ne sera pas tout de suite l’emballement dans les transports en commun. Le retour à la normale dans les trains, métro et bus devraient se faire progressivement là aussi. Le port du masque sera obligatoire à chaque usager. C’est surtout les hôtels et les restaurants qui continueront de payer le prix fort. Aucune réouverture n’est prévue jusqu’à nouvel ordre. Les commerces rouvriront sous certaines conditions. Des mesures de distanciations sociales seront à observer là aussi.

Les Français ne sont pas prêts d’aller au cinéma, théâtre, aux spectacles et même dans les musées. Aucune réouverture de ces lieux n’est prévue à court terme. Tous les grands festivals sont annulés au moins jusqu’à la mi-juillet. Le gouvernement va faire pratiquer 500 000 tests par semaines au sein de la population française.

Dans les transports grandes lignes TGV Inoui, Ouigo, Intercités, Eurostar, Thalys, Transilien et Ter, le port obligatoire de masque sera de rigueur. C’est le PDG de la SNCF qui le réclame. Cependant, la compagnie ne pourra en fournir à ses centaines de milliers de voyageurs quotidiens. Du gel hydroalcoolique sera cependant disponible dans toutes les gares et les trains.

L’Aéroport de Paris soulagé par le déconfinement du 11 mai

Le grand perdant de cette crise, l’Aéroport de Paris va enfin se remettre en activité. On parle là d’un retour progressif à la normale. Des mesures de distanciations sociales seront de mise. Un marquage au sol indiquera les parcours aux voyageurs. Du gel hydroalcoolique sera disponible et des caméras thermiques seront testées pour détecter les passagers fiévreux.


Pour les personnes qui devaient se marier en France, fêter leur anniversaire ou simplement répondre à des réunions de famille, cela sera à éviter. Toutes les festivités et autres rassemblements sont interdits. Tous les rassemblements de plusieurs dizaines de personnes devront être évités pendant plusieurs mois. Pour les vacances d’été, elles seront possibles, mais probablement en France. Pour les personnes désireuses de se rendre à l’étranger, cela restera difficile pendant encore plusieurs mois.

Déconfinement du 11 mai, ce qui devrait être décidé