Avant les élections, Affi N'Guessan s'invite à la FIF et choisit Drogba

Affi N'Guessan : « L’opportunité devrait être donnée à DD de servir le football ivoirien »

Pascal Affi N'Guessan soutien Didier Drogba
Par Mael Espoir
Publié le 04 juin 2020 à 10:35 | mis à jour le 04 juin 2020 à 12:27

Le président du Conseil régional du Moronou, Pascal Affi N'Guessan, s'est invité dans le débat relatif à l'élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Il a même choisi son candidat.

Affi N'Guessan : «L’opportunité devrait être donnée à Didier Drogba de servir le football ivoirien »

L'élection du successeur de Sidy Diallo au poste de président de la Fédération ivoirienne de football aura lieu le 22 août prochain. Si les précédentes élections sont passées quasiment inaperçues des populations, celle de l'année 2020 connaît un engouement spécial. Et cela est certainement dû à la candidature de l'emblématique ex-capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire, Didier Drogba, qui sera opposé à Sory Diabaté et Idriss Diallo.

A moins de 3 mois de cette élection tant attendue, les spéculations se multiplient sur la toile. Le président d'une frange du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N'Guessan, s'est invité dans le débat. Via un texte publié sur les réseaux sociaux, le président du Conseil régional du Moronou a dévoilé le nom de celui qui, selon lui, pourra conduire le football ivoirien vers le développement. Il s'agit en effet de la légende de Chelsea et de l'Olympique de Marseille.

« Aujourd’hui, la place que Didier Drogba occupe dans l’actualité politique mondiale ne devrait même pas emmener qui que ce soit à contester la contribution qu’il veuille apporter au rayonnement de notre football. Beaucoup d’institutions non sportives comme le ministère du tourisme, les autorités administratives et politiques, chaque jour, tentent d’exploiter l’image de Didier Drogba à travers le monde pour faire la promotion de notre économie, pour faire la promotion de notre pays », a soutenu Affi N’Guessan.


« Et c’est parce qu’il a compris qu’il a une renommée après une carrière aussi réussie dans le monde, qu’il veut se mettre au service du football de son pays (..) Avec cette renommée et son carnet d’adresses, l’opportunité devrait être donnée à DD de servir le football ivoirien pendant les années à venir et à travers le football, toute la Côte d’Ivoire. Je ne le dis pas pour déjuger ses adversaires mais vous savez, dans une nation, il y a un temps pour une catégorie de nouveaux responsables. Aujourd’hui, pour une renaissance de notre football, Didier ferait un très bon président de la FIF », a conclu l'ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo.