Eboulement meurtrier à Anyama : Préfet Vincent Toh Bi avait prévenu

Vincent Toh Bi aux populations : « Quittez ces zones »

Vincent Toh Bi aux populations : « Quittez ces zones »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 19 juin 2020 à 11:57 | mis à jour le 19 juin 2020 à 12:33

Un drame lié aux pluies diluviennes qui s'abattent sur le Grand-Abidjan ces derniers temps, est survenu dans la commune d'Anyama, le jeudi 18 juin 2020. Dépêché sur les lieux, Vincent Toh bi a compati à la souffrance des populations, tout en leur recommandant de déguerpir les lieux.

Vincent Toh Bi aux populations : « Quittez ces zones »

Une dizaine de morts, des blessés, des maisons englouties par la coulée de boue et une inondation sans précédent, tel est le bilan partiel des dégâts causés par la pluie torrentielle qui s'est abattue sur la commune d'Anyama, au nord d'Abidjan.

Les sapeurs pompiers militaires, le District de police d'Abobo, les agents de la CRS4 et de la gendarmerie nationale ont aussitôt été déployés sur les lieux pour apporter les secours nécessaires aux sinistrés.

Comme à son habitude, Vincent Toh Bi Irié, Préfet d'Abidjan, est également descendu sur le terrain pour apporter réconfort et soutien à ses administrés de cette localité.

Après une visite des lieux avec son équipe, l'Administrateur civil a ainsi fait le compte rendu sur sa page Facebook : « À Anyama, dans le quartier « Derrière Rails », un éboulement ce jeudi dû aux pluies a fait plus d’une dizaine de morts. Les recherches se poursuivent. »

Avant de rappeler ses récentes recommandations sur cette même plateforme : « Il y a quelques jours, nous annoncions sur cette page que les pluies du mardi, du mercredi et du Jeudi particulièrement seraient importantes dans le Département d’Abidjan. »


Eu égard au drame qui a frappé Anyama, il lance à nouveau cet appel : « Nous réitérons notre appel aux populations installées dans les zones inondables d’Abidjan : quittez ces zones comme il vous l’a déjà été signifié plusieurs fois. »

Notons que le ministre d'État Hamed Bakayoko, ministre de la Défense et Maire de la Commune voisine d'Abobo, assurant l'intérim du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, s'est également rendu sur les lieux du drame.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Yodé et Siro répondent à Doumbia Major, Adjoumani et consorts
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
People: Ces photos de Carmen Sama qui ébranlent la toile