Cameroun : Paul Biya révoque un enseignant d'université; son péché

Dr. Sango Martin Ndeh, enseignant à l'Université, révoqué par Paul Biya

Paul Biya, Président du Cameroun
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 23 juin 2020 à 10:52 | mis à jour le 23 juin 2020 à 11:00

Après plus de 38 ans de pouvoir au Cameroun, Paul Biya tient bien la barre et ne tolère nullement l'indiscipline dans son pays. Dr. Sango Martin Ndeh vient d'en faire les frais par sa révocation du corps des personnels de l’Enseignement supérieur, apprend-on dans un tweet publié par le président camerounais.

Dr. Sango Martin Ndeh, enseignant à l'Université, révoqué par Paul Biya

L'ébullition semble omniprésente sur tous les fronts dans la République du Cameroun. C'est du moins, ce qu'il a été donné de constater ces dernières années dans cet État de l'Afrique centrale. Après la crise anglophone, l'annulation de la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2019, l'emprisonnement des leaders de l'opposition, dont Maurice Kamto, à la suite de la contestation de la réélection du Président camerounais pour un septième mandat, c'est au tour de l'Enseignement supérieur de passer à la trappe.

Paul Biya a en effet signé un décret portant révocation du Dr. Sango Martin Ndeh du corps des personnels de l’Enseignement supérieur. Le Maître de Conférences, Enseignant à la Faculté des Arts de l'Université de Buéa, est sanctionné pour «Tentative d’obstruction au déroulement harmonieux des examens de rattrapage organisés dans ladite faculté durant l’année académique 2018-2019 et récidive dans les agissements de nature à empêcher le fonctionnement normal et régulier de l’institution universitaire ».

Cette décision présidentielle, prise en considération du procès-verbal du Conseil de Discipline de l’Université de Buéa, le 25 mars 2020, et sur proposition du Ministre de l’Enseignement supérieur, n’emporte toutefois pas suspension de ses droits à pension.