Cameroun : Des militants de Maurice Kamto condamnés

Les avocats du parti de cet opposant camerounais indiquent qu'ils ont été condamnés par un tribunal à Douala.

Les militants du MRC rejoignent Maurice Kamto en prison.
Par Ange Atangana
Publié le 10 août 2019 à 14:38 | mis à jour le 10 août 2019 à 14:38

Les avocats du Mouvement pour la renaissance du Cameroun de l’opposant Maurice Kamto ont annoncé vendredi que les militants de cette formation politique ont été condamnés.

Les militants de Maurice Kamto condamnés à six mois de prison. (Avocats)

De nombreux opposants au pouvoir de Paul Biya vont rejoindre les geôles camerounaises. Ainsi en a décidé le Tribunal de Première instance de Bonanjo (Douala). Cette cour vient de condamner 41 militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de l’opposant Maurice Kamto.

D’après les avocats de cette formation de l’opposition, la sentence pour ces militants a été prononcée jeudi à Douala. Ils ont été condamnés à six mois de prison ferme. Il leur est reproché d’avoir bravé l’interdiction de marches dans la ville. Les marches prévues par le parti politique de Maurice Kamto étant systématiquement prohibées dans le pays.

Le MRC conteste la victoire de Paul Biya lors de la présidentielle en octobre 2018. Les militants de ce parti estiment que Maurice Kamto, le président du MRC, est le véritable vainqueur de ce scrutin présidentiel. Il est arrivé deuxième à cette élection remportée par le chef de l’Etat actuel, au pouvoir depuis près de 37 ans. Depuis les élections, le MRC organise sporadiquement des manifestations « pacifiques » pour contester le « hold-up » électoral.


Plusieurs centaines de manifestants ont déjà été interpellés suite à ces marches. Maurice Kamto lui-même médite sur son sort en prison. Cet ancien ministre de Paul Biya devenu opposant est entre autres accusé « d’incitation à l’insurrection », « rébellion » ou encore « trouble à l’ordre public ».