Alafé Wakili: "Ne brûlons pas Yodé et Siro (...) comme des fans d'Arafat"

Alafé Wakili :
Par Mael Espoir
Publié le 03 juillet 2020 à 16:29 | mis à jour le 03 juillet 2020 à 16:29

Le journaliste et écrivain Alafé Wakili a invité les populations à s'approprier le nouvel album "Héritage" des artistes zouglou, Yodé et Siro. Face à la polémique née autour de certaines paroles du titre phare de l'album, le Directeur général du journal L'intelligent d'Abidjan (IA) a pris position en faveur des deux zougloumen et s'explique à travers la contribution ci-dessous.

Alafé Wakili: "Pourquoi je suis Yodé et Siro et Héritage"

YES ou Yodé et Siro, beau résumé de leur nom. Yes et Héritage ! Je vais acheter le CD et écouter calmement ! N’oublions pas d’acheter. Ne faisons pas comme des fans d'Arafat qui n’ont pas pu lui donner de disque d’or. Achetons sur Deezer et sur les autres plateformes sur le net. Achetons le CD. C’est essentiel !

Ne participons pas à la diffusion gratuite et à la piraterie. YES étaient les artistes retenus par Totem et IA pour l’an deux de AMF Abidjan Media Forum prévu en septembre 2020 au Sofitel Ivoire. On avait bouclé le contrat début Mars mais corona 2019 est venu tout plomber. Notre événement devait être peut-être leur premier live deux mois après la sortie de leur album. Je ne songe plus à cela cette année. Ce sera Inchallah en 2021, en septembre 2021. Je ne sais si ce sera encore avec eux.

Je vais aussi voir si on peut faire un concert simple au Palais de la culture après la levée des restrictions au lieu d’un dîner gala qui était prévu puisque nous avons toujours la date. Achetons les 13 titres sur toutes les plateformes et aidons nos artistes ! Au delà des débats. N’oublions pas : Yodé et Siro, c’est Yodé et Siro, c’est à prendre ou à laisser. En entier, pas en détail ....

Ce sont les artistes du peuple. Ils ont des amis, des frères, des grands frères au Rhdp, au Pdci, au Fpi, au Cojep ... Sous l’époque Gbagbo, ils ont connu une sorte d’exil à cause des zélés qui n’ont pas admis que ces artistes Bété n’aient pas supporté Gbagbo, l’aîné de la même ethnie.

Il faut prendre leur parcours en « global » et non voir un seul morceau. Aujourd’hui, on les prendrait pour des acteurs de l’opposition, puisqu’ils ne cachent pas leur affection pour Bédié et le Pdci en particulier qui les apprécient.

Mais ils n’en est rien ... Pour moi, il est évident qu’ils ne refuseront pas de jouer à un meeting Rhdp si les militants de ce parti savent être fair play, pour comprendre qu’un air musical reste un air musical même si le discours est engagé et militant, et que cela peut ne pas porter forcément adhésion.

Il faut écouter tout l’album. Il ne faut pas brûler les artistes pour des désaccords politiques !

Pour moi, YES, ce sont des amis et des frères surtout Siro. Pour moi YES, c’est Asec-Kôtôkô, en aller retour.

C’est une longue histoire, une histoire qui ne date pas de maintenant ! Pourquoi vouloir brûler tout cet « héritage » de notre musique, de notre culture sous l’autel de la politique !


Bravo les frangins !

Yes pour l’héritage ! C’est notre héritage à nous tous, c’est notre histoire ensemble ! Ne prenons pas un seul bout. Écoutons tous les titres de l’œuvre et faisons une critique non politicienne, ni partisane, en revisitant l’ensemble de leurs œuvres. Ils n’ont pas dit #Héritage par hasard.

Je suis #YES.

NB: Les titre, chapeau et sous titre sont de la rédaction.