De retour de Paris: Amadou Gon Coulibaly juge Hamed Bakayoko

Primature : Ce que Gon pense de l'intérim d' Hamed Bakayoko
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 juillet 2020 à 11:59 | mis à jour le 08 juillet 2020 à 12:29

En l'absence d'Amadou Gon Coulibaly hospitalisé en France, Hamed Bakayoko, le ministre d'État, ministre de la Défense, a eu la lourde tâche d'assurer l'intérim du Premier ministre. Revenu au pays la semaine dernière, le chef du gouvernement a porté un regard sur la relève du maire d'Abobo.

Primature: Ce que pense Amadou Gon de l'intérim assuré par Hamed Bakayoko

Le 2 mai 2020, Amadou Gon Coulibaly a quitté la Côte d'Ivoire pour la France. Le Premier ministre ivoirien a été évacué d'urgence à Paris pour un "contrôle médical", si l'on s'en tient à un communiqué émanant de la présidence de la République. Finalement, le chef du gouvernement a dû séjourner à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris. Les autorités ivoiriennes ont fait savoir dans une note qu'à l'issue d'un examen, le médecin traitant du candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à la présidentielle 2020, lui a prescrit un suivi médical ainsi qu'une période de repos.

Au départ du Premier ministre, Hamed Bakayoko a endossé le manteau de chef de gouvernement par intérim. Il avait aussi les habits de ministre du Budget et du Portefeuille de l'État. Le ministre de la Défense a présidé son premier Conseil de gouvernement le mardi 5 mai 2020. Puis le lendemain, le député de Séguéla a assisté au Conseil des ministres aux côtés d'Alassane Ouattara.

Hamed Bakayoko a accédé au poste de Premier ministre au moment où il est au centre d'une affaire de trafic de drogue révélée par le média canadien Vice Media, qui l'accuse d'être à la tête d'un vaste réseau. Amadou Gon Coulibaly, de retour de son séjour médical, le 2 juillet 2020 a repris le travail le 6 juillet. "C’est avec un grand plaisir et une émotion légitime que je suis arrivé ce matin (lundi) à mon Cabinet où j’ai été accueilli par le directeur de cabinet, M. Ahoutou Koffi Emmanuel, et l’ensemble du personnel. Je les ai sincèrement remerciés pour leurs prières", s'est-il exprimé.


Tout en saluant le soutien du chef de l'État, Amadou Gon Coulibaly a jeté un regard sur l'intérim assuré par Hambak. "Je suis fier de la Primature qui, en bonne coordination avec le ministre d’État, Hamed Bakayoko, a fait son travail et a tenu bon. J’ai félicité le ministre d’État pour l’efficacité avec laquelle il a assuré mon intérim ainsi que l’ensemble du personnel de la Primature pour son dévouement", a-t-il mentionné.




Articles les plus lus