La Côte d'Ivoire en deuil : Le PM Amadou Gon Coulibaly est décédé

Amadou Gon Coulibaly décédé après un malaise en Conseil des ministres

Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre de Côte d'Ivoire
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 08 juillet 2020 à 19:46 | mis à jour le 08 juillet 2020 à 20:10

Amadou Gon Coulibaly, rentré à Abidjan après un séjour sanitaire de deux mois en France, a pris part à son premier Conseil des ministres, ce mercredi 8 juillet 2020. Mais au cours de cette réunion gouvernementale, le Premier ministre ivoirien a piqué une crise en plein Conseil.

Amadou Gon Coulibaly a tiré sa révérence, ce mercredi

Les deux mois passés en France n'auront pas suffi à tirer Amadou Gon Coulibaly d'affaire. En effet, le Premier ministre ivoirien était transféré d'urgence en France pour un "contrôle médical", selon le communiqué de la présidence y afférent. Après avoir été admis à l'hôpital parisien de la Pitié Salpêtrière et subi des soins appropriés, le Chef du Gouvernement ivoirien est rentré au bercail, ce jeudi 2 juillet. Ayant repris le service, ce lundi, le Premier ministre était heureux de retrouver ses collaborateurs. Aussi, a-t-il pris part au Conseil hebdomadaire des ministres, ce mercredi. Mais durant cette réunion gouvernementale, le PM Amadou Gon a été pris d’un malaise. Conduit d’urgence dans une clinique abidjanaise pour y être traité, le chef du Gouvernement rendra son dernier souffle, cet après-midi.

La rédaction d’Afrique-Sur7, contesnée par cette nouvelle, présente ses condoléances au Président de la République, à l’ensemble du Gouvernement, au RHDP dont il était le candidat, ainsi qu’à la famille biologique du défunt et à toute la Côte d’Ivoire.


L’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est né en 1959, à Abidjan. Il était le fils de Gon Coulibaly, un ancien député ivoirien du temps de Félix Houphouët-Boigny. Cet homme d’ethnie Sénoufo s’est très vite intéressé à la politique. Pas étonnant puisque Péléfero Gbon Coulibaly, son arrière-grand-père, était le chef suprême des Sénoufos et un homme proche et allié du premier président Félix Houphouët-Boigny. Après des études à Yamoussoukro d’où il est sorti avec un diplôme d'ingénieur, il est recruté par Antoine Cesareo à la Direction et contrôle des grands travaux (DCGTx) en 1983.




Articles les plus lus