Obam's, ex danseur de Dj Arafat, met tout le monde d'accord

Obam's, ex danseur de Dj Arafat, met tout le monde d'accord
Par Mael Espoir
Publié le 11 juillet 2020 à 16:10 | mis à jour le 11 juillet 2020 à 16:10

Après son titre ‘’Je ne force pas ‘’ qui l’a révélé au grand public, le jeune artiste Couper décaler, Obam's vient de dévoiler une nouvelle chanson intitulée ‘’C’est doux ‘’

Obam’s fracasse avec ‘’C’est doux ‘’

Obam's est incontestablement la grosse révélation du Couper décaler de l'année 2019. Avec son titre intitulé ''Je force pas'', le jeune homme a connu un succès phénoménal à travers la ville d'Abidjan… Ce qui lui a ouvert des portes à l’international. Grâce à ce titre, l'artiste a entamé une tournée européenne qu’il avait dû écourter en raison de l’épidémie de Coronavirus.

Il faut tout de même préciser qu'Obam's a affûté ses armes en tant que danseur auprès de plusieurs artistes de renom tels qu'Imilo le chanceux, l'icône du Couper décaler au Burkina Faso, et aussi feu Dj Arafat qui voyait déjà en ce jeune un avenir glorieux.

''Un soir, nous étions dans la voiture d’Arafat, il m’a observé un moment avant de me dire avec attention que si je me lance dans la musique, je vais faire mal. Il m’a surtout encouragé à le faire. En tant que jeune danseur en ce moment-là, de tels propos venant d’un homme comme Arafat, m’ont amené à beaucoup réfléchir. Quand on sait qu’Arafat est quelqu’un de franc, qui dit ce qu’il pense, j’avoue que ses paroles m’ont amené à beaucoup méditer sur mon avenir dans le show-biz. Je peux dire que les mots du Yôrô m’ont beaucoup secoué et procuré inspiration et confiance en soi », avait confié le jeune prodige du Couper décaler à Vibe radio.

Cependant nombreux sont les observateurs qui attendaient une autre production d’Obam’s pour juger de ses qualités. Et ils ont été servis. ‘’C’est doux‘’, tel est le titre du nouveau single du jeune prodige du Couper décaler, dévoilé vendredi 10 juillet. Un morceau déjà très apprécié par de nombreux observateurs qui n’ont pas manqué de le signifier à travers des commentaires ou autres publications sur la toile.


‘’Mon fils Obam's a frappé. En tout cas, c’est doux! Le clip, le son, la danse en gbonhi, tout est doux hein‘’, a reconnu la rappeuse ivoirienne Nash dans un post sur son compte Facebook.