FPI 2020: Rendez-vous le 1er août pour choisir entre Gbagbo et Affi

Le candidat du FPI connu le 1er août prochain
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 12 juillet 2020 à 16:01 | mis à jour le 12 juillet 2020 à 16:01

Le Front populaire ivoirien (FPI) a organisé, samedi 11 juillet 2020, à l’espace Latrille Events aux Deux-Plateaux à Cocody, un séminaire en vue de peaufiner sa stratégie en prélude à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Présidentielle 2020: Le candidat du FPI connu le 1er août prochain

Remporter le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, tel est l’objectif que s’est fixé l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’guessan et son parti, le Front populaire ivoirien (FPI). Samedi 11 juillet à l’espace Latrille Event’s aux Deux-Plateaux, le parti a organisé un séminaire dénommé « stratégie électorale », en vue de se mettre en ordre de bataille pour la présidentielle.

«On ne peut aller aux élections sans stratégie. Le FPI étant déterminé à gagner les élections de 2020, a jugé nécessaire de faire ce séminaire sur la stratégie électorale », a justifié le président du parti fondé par Laurent Gbagbo.

A l’occasion, l’ancien Premier ministre a révélé que le candidat du Front populaire ivoirien devrait être connu le 1er août. Ce candidat, a-t-il indiqué, aura la charge de porter le projet «Renaissance», l’offre politique du FPI aux populations.

«La Renaissance qui part du principe que le pays a été destructuré, a perdu ses repères; le pays est divisé, il faut donc ressouder le tissu social », a expliqué Affi N’guessan.

Avant de poursuivre: « Le programme de gouvernement du candidat du FPI, sera disponible à partir du 25 juillet prochain. Le candidat du parti quant à lui sera probablement connu le 1er août prochain. C’est donc à partir du 1er août que nous connaîtrons le programme définitif du FPI et le candidat qui le représentera au scrutin du 31 octobre », a-t-il indiqué.


Affi N’Guessan n'a pas manqué de décliner les ambitions du FPI le peuple de Côte d’Ivoire. « Notre ambition, c’est la renaissance de la Côte d’Ivoire, pour bâtir une grande nation pour le peuple de Côte d’Ivoire. Fonder un Etat-nation fort, uni dans sa diversité culturel, ouvert sur le monde, avec une prospérité durable, l’industrialisation et la diversification économique », a-t-il confié.