Sorti de prison, Tiesco le sultan défie la justice: "J’ai fait ce que j’avais à faire"

Sorti de prison, Tiesco le sultan défie la justice:
Par Mael Espoir
Publié le 30 juillet 2020 à 19:29 | mis à jour le 30 juillet 2020 à 19:29

Après un mois passé en prison, l’artiste Couper décaler, Tiesco le sultan, invité sur une chaine de télévision ivoirienne, a fait savoir qu’il ne regrettait pas l’acte qu’il a posé et qui est à l'origine de sa condamnation par la justice.

Tiesco le sultan: ‘’Si c’était à refaire, je le referai dix fois ou 20 fois’’

La Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) a procédé en juin dernier à l’arrestation de l’artiste Couper décaler, Tiesco le Sultan. Il était reproché à ce dernier des faits de diffamation, injures et outrage public à la pudeur sur les réseaux sociaux.

Pendant la période du Couvre-feu imposé par les autorités ivoiriennes en raison de l’épidémie de Coronavirus, Tiesco le sultan était apparu avec des jeunes filles à moitié nues dans des vidéos publiées sur sa page Facebook. Ces scènes qui frisent la pornographie ont fortement été décriées par les internautes. Mis aux arrêts, le "rebelle de Poy" a été jugé et condamné à un mois de prison ferme pour diffamation et attentat à la pudeur, ainsi qu'à une amende d'un million de francs CFA.

Après un mois passé à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), l’artiste a concocté une chanson résumant sa mésaventure, qui sortira dans les prochains jours. Invité à l’émission Faha Faha diffusée sur Ivoire TV Music, Tiesco le sultan dit ne pas regretter l’acte qui l’a conduit derrière les barreaux.


‘’Je ne regrette pas grand-chose si ce n’est la peine que j’ai pu faire à ceux qui m’aiment vraiment. Mes vrais fans, à ma mère, à mes enfants qui sont encore petits, à tous ces gens qui m’aiment vraiment et qui ont coulé des larmes quand ils ont appris mon incarcération…C’est ce que je peux regretter. Ce mal que cela a pu leur faire de me savoir en prison, c’est ce qui me fait le plus mal. C'est ce que j’essaie d’expliquer dans une chanson que vous aurez l’occasion d’écouter…‘’, a-t-il confié, avant d’ajouter: ‘’ce qui est fait est fait. Et j’ai fait ce que j’avais à faire. Si c’était à refaire, je le referai 10 fois ou 20 fois s’il le faut‘’, a-t-il craché.