Accusé d'avoir tué sa femme, Makosso traite ses beaux-parents de sorciers

Accusé d'avoir tué sa femme, Makosso traite ses beaux-parents de sorciers
Par Mael Espoir
Publié le 10 août 2020 à 10:36 | mis à jour le 10 août 2020 à 10:36

Accusé par la famille biologique de sa détunte épouse Tatiana Kosséré d'être le principal responsable du décès de cette dernière, Makosso Camille est monté au créneau pour dire ses vérités.

Makosso Camille: ''Cette famille, ce sont des menteurs. Cette famille est animée d’un esprit de sorcellerie''

Quatre mois après le décès de son épouse Tatiana Kosséré, le révérend pasteur Makosso Camille se retrouve à nouveau au cœur d’une vive polémique. En effet, un communiqué publié le week-end par une certaine Agnès Lorougnon, mentionne que ‘’la famille biologique de Tatiana Kosséré a relevé sur le corps et le visage de leur fille, soeur, Tatiana Kossere des signes de violences, de souffrances et de nombreuses blessures et pense visiblement que son décès est consécutif à une action violente‘’. Le général Makosso, accusé d’avoir violenté à plusieurs reprises sa défunte épouse, est donc considéré par sa belle-famille, comme le principal responsable de la mort de cette dernière.

Très actif sur les réseaux sociaux, le pasteur Couper décaler n’a pas tardé à répondre à ce communiqué publié par la famille de la mère de ses quatre enfants. Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, Makosso dénonce ‘’un gros mensonge‘’ de la famille de Tatiana Kosséré. ‘’La première nouvelle que je vous donne, il n’y a pas eu d’autopsie; aucun médecin n’a vu le corps jusqu’à ce jour; aucun médecin n’a déshabillé ou n’a pris la photo du corps parce que les médecins ont dit que tant que le Coronavirus n’est pas encore fini, ils ne toucheront à aucun corps. Mais à quel moment la famille a-t-elle fait l’autopsie? Monsieur le Procureur, nous vous interpellons, la famille donne les résultats d’une autopsie qui n’a jamais eu lieu‘’, a déclaré Makosso Camille.


Puis il ajoute: ''…Cette famille, ce sont des menteurs; cette famille est animée d’un esprit de sorcellerie et ils ont besoin de délivrance…Une fois que le procureur met le corps sur scellé et qu’il décide de prendre le dossier en main, plus personne ne doit toucher le corps. Mais la famille dit avoir révélé sur le corps et sur le visage, des signes de violences, de souffrance et de nombreuses blessures (...) Ça veut donc dire que la famille a déjà fait l’autopsie par les yeux de sorcellerie. Ce n’est pas l’autopsie; c’est la famille qui parle. Ils disent que c’est Makosso qui a tué sa femme parce qu’ils ont vu des choses; or ils n’ont rien vu. Le corps de ma femme est habillé de la tête au pied... Le corps n’a ni été lavé ni été déshabillé jusqu’à présent. Comment ont-ils fait pour voir ces blessures?'', s'est-il interrogé.




Articles les plus lus