Lato Crespino menacé à cause de Drogba : Le zouglouman se confie

Lato Crespino, un chanteur ivoirien, victime de menaces
Par K. Richard Kouassi
Publié le 11 septembre 2020 à 14:04 | mis à jour le 11 septembre 2020 à 16:25

Lato Crespino suit de près la situation à la Fédération ivoirienne de football (FIF). L'élection du futur président de l'instance dirigeante du football local cristallise actuellement l'attention de nombreux Ivoiriens. Mais ce qui intrigue, c'est que le chanteur vient de révéler qu'il est victime de menaces à cause de son soutien à Didier Drogba, candidat à la succession de Sidy Diallo.

Mais qui en veut à Lato Crespino ?

Didier Drogba est candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football. L'ancien joueur de Chelsea rêve de s'installer à la Maison de verre, le siège de la FIF. Cependant, sa candidature est diversement interprétée en Côte d'Ivoire. Elle va même jusqu'à diviser les footballeurs ivoiriens. On se rappelle que l'AFI (Association des footballeurs ivoiriens) n'a pas daigné soutenir le dossier de l'ex-capitaine des Éléphants. Si Cyrille Domoraud et certains de ses amis n'accordent pas leur soutien à l'enfant de Niaprahio, Lato Crespino, ancien pensionnaire de l'Académie MimoSifcom, est fortement engagé aux côtés de Didier Drogba. Cependant, le chanteur de zouglou a souligné que cet engagement lui vaut de subir des menaces.

Lato Crespino, interrogé par nos confrères de Vibe Radio, est revenu sur les menaces qu'il a reçues de la part d'anciens footballeurs opposés à la volonté de Didier Drogba de diriger la FIF. "Écoutez, imaginez-vous qu’un des nôtres chez les artistes, en l’occurrence un ainé comme Paulin du groupe Les Garagistes est candidat demain à la présidence du BURIDA. Et du coup les artistes que nous sommes, le lâchons pour aller soutenir un Directeur de l’Administration candidat. Voyez-vous ce que cela pourrait présenter comme scandale dans le monde des artistes", a déclaré Lato Crespino. Poursuivant, "l'avocat des femmes" a soutenu que "le football ivoirien souffre".

"Voilà un Monsieur Drogba qui arrive et qui veut donner une renaissance à notre football et on le boycotte. Des ex-footballeurs, dans cette histoire, m’ont même appelé pour me menacer, me demandant pourquoi je m’adresse à eux dans mes Directs. Peut être que certains parmi eux avaient tissé des deals à l’époque avec des candidats qu’ils soutiennent aujourd’hui dans le but de leur être reconnaissant", s'est révolté le zouglouman.


Il faut noter que l'élection à la FIF a débouché sur une crise qui a conduit la FIFA à jeter un regard sur cette affaire. L'instance mondiale a suspendu le processus électoral en attendant d'y voir plus clair.




Articles les plus lus