8 mois après sa mort, N'st Cophies inhumé en l'absence de son épouse

8 mois après sa mort, N'st Cophies inhumé en l'absence de son épouse
Par Mael Espoir
Publié le 17 octobre 2020 à 13:17 | mis à jour le 17 octobre 2020 à 13:17

Le chanteur ivoirien Ernest Kouadio Koffi alias N'st Cophies, décédé le 8 mars 2020, a été inhumé vendredi 16 octobre, soit un peu plus de 8 mois après son décès.

N'st Cophies inhumé à Dimbokro

L’artiste ivoirien N'st Cophies a tiré sa révérence le 8 mars 2020 aux États-Unis où il s'était expatrié il y a près de 32 ans. Après le rapatriement de la dépouille mortelle à Abidjan le 3 juin dernier, c’est finalement le vendredi 16 octobre que l’inhumation a eu lieu à Dimbokro, son village natal, soit un peu plus de 8 mois après le décès.

Cette inhumation a été marquée par l’absence de l’épouse du concepteur du "Zogoda Zoué", Mme Belthilde Metoua Coffi, rentrée aux États-Unis après avoir désespérément attendu la programmation des obsèques.

Pour rappel, un proche de la famille de l’artiste avait déploré la difficile situation que vivait la veuve auprès des parents de son défunt mari.

"Tout est vraiment compliqué dans cette famille. Ils ont passé tout leur temps à fatiguer la veuve de Nst Cophie's et à la tourner en bourrique. La pauvre dame ne savait plus à quel saint se vouer. Et pour couronner le tout, Wilson Kouadio, le chef de famille qui était le facilitateur entre la veuve et la famille de N'St Cophie's, est décédé… Vraiment, tout est compliqué", avait-il confié à pressecotedivoire.


De son côté, Mme Belthilde Metoua Coffi avait même interpellé les autorités ivoiriennes sur cette situation. "Je voudrais que le gouvernement fasse ce qu’il y a lieu de faire pour enterrer mon mari pour que je puisse rentrer car j’ai des obligations. Je suis tombée malade pendant trois semaines. Si on ne respecte pas la date du 1er août 2020, ce sera compliqué pour moi. Ma situation n’est pas confortable actuellement. J’ai un fils de 12 ans qui est tout seul aux États-Unis et qui ne cesse de m’appeler tout le temps. J’ai grand besoin d'enterrer mon mari pour que je puisse rentrer", avait-elle soutenu.




Articles les plus lus