Guinée : Les partisans de Cellou Dalein Diallo célèbrent déjà la victoire

Cellou Dalein Diallo et ses partisans en Guinée
Par K. Richard Kouassi
Publié le 19 octobre 2020 à 17:46 | mis à jour le 19 octobre 2020 à 18:06

L'élection présidentielle en Guinée s'est tenue le dimanche 18 octobre 2020. Cellou Dalein Diallo, le principal adversaire d'Alpha Condé, est bien déterminé à éviter toute fraude. L'opposant guinéen s'est résolu à rendre publics ses propres résultats afin de couper l'herbe sous les pieds de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) au cas où elle aurait des velléités de fraude.

Présidentielle en Guinée, Cellou Dalein prend ses précautions

Dimanche 18 octobre 2020, les Guinéens ont été appelés aux urnes afin d'élire leur futur président de la République pour les cinq prochaines années. Cellou Dalein Diallo est le principal adversaire d'Alpha Condé, à la tête de la Guinée depuis le 21 décembre 2010 et candidat à sa propre succession malgré les vives protestations du mouvement FNDC (Front national pour la défense de la Constitution). Au lendemain de la tenue du scrutin présidentiel, le président de l'UFDG (Union des forces démocratiques de la Guinée) a laissé entendre qu'il publierait les résultats dont il dispose dans l'objectif de lutter contre toute tricherie.

"Alors que les procès-verbaux du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020 étaient acheminés vers les commissions de centralisation, des groupes de jeunes partisans de l’UFDG, parfois mineurs, ont envahi la route le Prince au niveau de la T8, Sonfonia, Bambéto et Hamdallaye Tour pour, selon eux, célébrer, la prétendue victoire du candidat Cellou Dalein Diallo, en érigeant parfois des barricades. Les services de maintien de l’ordre se sont employés, la plupart du temps, par le dialogue, à les disperser et à dégager la voie. À plusieurs reprises, l’affrontement a été évité de justesse. À 03H00 du matin, plusieurs groupes de jeunes occupaient encore des tronçons de l’axe Le Prince", ont dénoncé les autorités guinéennes.


Pour les partisans de l'adversaire d' Alpha Condé, il n'est point question de se faire voler leur victoire. ""Les bureaux de vote affichent les résultats par bureau de vote. À partir du moment où c'est affiché, c'est un résultat public. Donc l'UFDG va publier les résultats. Si nous sommes gagnants, nous défendrons notre victoire (...) Nous n'attendrons pas la Cour constitutionnelle, nous n'attendrons pas la CENI », a confié un proche de Cellou Dalein Diallo cité par France 24.




Articles les plus lus