Fin de la « Désobéissance civile » de l'opposition, voici toute la vérité

Fin de la désobéissance civile, l'opposition fait une mise au point
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 26 novembre 2020 à 09:47 | mis à jour le 26 novembre 2020 à 10:55

Sous la houlette d'Henri Konan Bédié, l'opposition ivoirienne s'est retrouvée à la Maison du PDCI-RDA à Cocody, le dimanche 20 septembre 2020, pour donner une orientation à la lutte à mener contre la candidature à un 3e mandat d'Alassane Ouattara. Ces opposants ont donc lancé un mot d'ordre de désobéissance civile qui a été très suivi à travers le pays.

Fin de la désobéissance civile, l'opposition fait une mise au point

À la désobéissance civile, l'opposition ivoirienne a adjoint le boycott actif pour s'opposer à la tenue de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020. Si le scrutin a pu se tenir dans certaines localités, ce n'est pas le cas pour d'autres où des actes de violence et de destructions du matériel électoral ont été enregistrés. Même au lendemain de l'élection, de nombreux affrontements intercommunautaires ont été enregistrés dans certaines villes dont Daoukro, Bongouanou et M'Batto, pour ne citer que celles-là.

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ont entamé un dialogue, le 11 novembre dernier, qui vient cependant d'être bloqué par des préalables du président du PDCI-RDA. Le Médiateur de la République, Adama Toungara, a d'ailleurs été dépêché auprès du Président Bédié pour favoriser un dialogue entre les acteurs politiques ivoiriens.

Cependant, un mouvement se disant proche de l'opposition a annoncé la tenue d'une réunion, ce jeudi, en vue de la levée du mot d'ordre de désobéissance civile. Le Secrétariat permanent par intérim des partis d'opposition a donc tenu à apporter un démenti à ce qui se trame dans leur dos.

AVIS DE DÉMENTI FORMEL à la PRESSE

Il nous revient que des usurpateurs se prévalant d'une certaine coalition des Mouvements et Associations de l'opposition; regroupant en réalité des personnes mal intentionnées, et sans doute mandatées par le régime, organisent, ce jeudi 26 novembre, une conférence de presse dont le thème est "Stop à la désobéissance civile et place au dialogue".

L'opposition significative de Côte d'Ivoire (CDRP, EDS, GPS, Arc en Ciel, AGIR, VOIX du peuple, et les Mouvements de la Société civile, ainsi que le N3M), tous membres d'une même coalition ayant porté le Président Henri Konan BÉDIÉ à sa tête, voudrait saisir l'occasion et signifier à l'opinion nationale et internationale qu'elle ne se reconnaît ni de près ni de loin dans une telle initiative.

Par ailleurs, à l'effet d'apporter un démenti à cette campagne de désinformation, l'opposition invite toute la presse, locale et internationale, à une conférence de presse ce jeudi 26 novembre 2020 à 14h30 heures précises à la maison du PDCI-RDA à Cocody


Fait à Abidjan, ce Mercredi 25 Novembre 2020

Le Secrétaire Permanent par intérim






Articles les plus lus