Olympique de Marseille: André Villas-Boas a démissionné

Mise à pied André Villas-Boas le portugais, Pablo Longoria au coeur du scandale
Par Eugène SAHI
Publié le 02 février 2021 à 20:03 | mis à jour le 02 février 2021 à 20:03

André Villas-Boas affirme avoir présenté sa lettre de démission à la tête de l’encadrement technique de l'Olympique de Marseille. En retour, le club évoque une mise à pied de son entraîneur.

Mise à pied de André Villas-Boas: Le Portugais Pablo Longoria au coeur du scandale

Coup de tonnerre ce mardi entre André Villas-Boas et les dirigeants du club, à quelques heures de la fermeture du mercato, le marché des transferts.

Après l’officialisation du recrutement d’Olivier N'Tcham à l’OM, André Villas-Boas a annoncé mardi 2 février 2021, lors d’un point de presse, avoir déposé sa démission. Le Portugais était contre la venue du joueur prêté par le Celtic. L’entraîneur marseillais ne cache plus sa colère.

« C’est une décision pas prise par moi. C’est précisément un joueur auquel j’ai dit non. Je n’étais pas au courant, je l’ai appris en me réveillant et en allant sur le site numéro 1 de l’OM. J’ai présenté ma démission en disant que je n’étais pas d’accord avec la politique sportive. La direction n’a pas donné un feedback final avec tous les matchs. Je ne veux pas d’argent, je veux seulement partir », dira l’entraîneur de Marseille.

Seulement voilà, quelques heures plus tard, l’Olympique de Marseille qui n’a pas envie de mettre une fin définitive à l’hémorragie, la direction du club prend la surprenante décision, annonçant une mise à pied de l'entraîneur, au lieu d’une démission comme expliqué par André Villas-Boas.

Dans un communiqué, l’OM annonce la mise à pied à titre conservatoire de son entraîneur. "D’éventuelles sanctions seront prises à l’encontre d’André Villas-Boas à l’issue d’une procédure disciplinaire", détaille le communiqué qui semble acter le divorce entre le club phocéen et son coach.

Quelles sont les conséquences d’une telle décision?

La conséquence de cette décision est sportive : Villas-Boas ne sera pas sur le banc de l'OM mercredi à Lens et ne devrait pas être, non plus, présent face au PSG dimanche au vu des termes employés ce mardi par le club phocéen.

"Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d’agissements et d’attitudes qui nuisent gravement à l’institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement", détaille encore le texte.


Contre toute attente, le Portugais Pablo Longoria a été cité par le club comme étant la principale victime des accusations d’AVB. "Les propos notamment tenus aujourd’hui en conférence de presse à l’égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables", peut-on ainsi lire.

"Son investissement exceptionnel ne saurait être remis en cause et a au contraire été salué par tous pendant ce mercato hivernal marqué par une crise sans précédent", précise le club.






Articles les plus lus