Gabon: Pourquoi le ministère du Pétrole a fermé ses portes ce lundi

Gabon : Les portes du ministère du pétrole fermées en raison de soupçons de contamination d'agents au covid-19
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 08 février 2021 à 18:53 | mis à jour le 08 février 2021 à 18:53

Au Gabon, le bâtiment abritant le ministère du Gaz, des hydrocarbures et des Mines, a de nouveau fermé ses portes suite à des soupçons de contamination à la COVID-19 de plusieurs fonctionnaires en service dans ledit ministère.

Gabon: Le bâtiment abritant le ministère du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines, fermé

Les agents du ministère gabonais du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines, n’ont pu avoir accès, lundi 8 février 2021, à la bâtisse abritant les services de cette administration publique, informe la presse locale. Par mesure de précaution, l’immeuble du 2 décembre a été fermé à ses fonctionnaires en raison de la détection de plusieurs cas positifs au COVID-19 à Port-Gentil dans des entreprises où plusieurs agents de ce ministère ont effectué récemment des missions.

Selon un média gabonais, des fonctionnaires du ministère des Hydrocarbures ont été pour certains contraints à faire du télétravail, et pour d’autres, de prolonger leur week-end, en attendant la désinfection complète des locaux, bureaux, salles d’attente, ascenseurs et autres. Outre l’ opération de désinfection qui devrait démarrer, mardi 9 février 2021, le ministre Vincent de Paul Massassa, en charge du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines, envisage également une campagne de dépistage des agents en service dans ledit ministère.


Le bâtiment quant à lui, restera fermé jusqu’à nouvel ordre. Déjà le 11 mai 2020, le Ministre prenait des précautions similaires suite au décès d’un deuxième patient atteint de la Covid-19. Port-Gentil au Gabon, dans l’Ogouée-Maritimes, est la troisième localité du pays qui enregistre le plus fort taux de contamination après la région de l’ Estuaire et le Haut Ogoué.






Articles les plus lus