Musique: La sexy Mumy Annie Anzouer prend "30 coups"

Annie Anzouer, la diva camerounaise à la voix puissante
Par Eugène SAHI
Publié le 20 février 2021 à 13:19 | mis à jour le 20 février 2021 à 13:19

Mumy Annie Anzouer du groupe Zangalewa, interprète des titres à succès comme "Oublie ton passé", j’ai pleuré, mon héros, maladie d’amour...célèbre ses 30 ans de carrière. Pour l’occasion, elle va organiser un concert 100% live.

Annie Anzouer, la diva camerounaise à la voix puissante

Les années 80 voient l’éclosion des chanteuses comme Grâce Decca, Charlotte Mbango, Beko Sadey et Annie Anzouer.

Annie Anzouer a marqué les esprits et de nombreuses générations à travers sa voix et ses mélodies. Cette légende de la musique africaine, qui continue de bercer ses fans, et ce, depuis 30 longues années, entend marquer le coup.

Le samedi 05 mars 2021 sera une grande fête pour Annie Anzouer. Cette bête des scènes se dit avoir “la chance de poser aujourd’hui pour dire merci à Dieu, pour cette grâce” et de témoigner toute sa reconnaissance à tous ceux qui de près comme de loin l’ont soutenue. “GLOIRE À DIEU AU PLUS HAUT DES CIEUX”, a-t-elle écrit.

En 2016, en prélude à la Coupe d’Afrique des nations féminine de football 2016, au Cameroun, Beko Sadey s’accompagne de Annie Anzouer et de Claudia Dikosso, pour chanter la bravour des Lionnes indomptables.

Intitulé « Supporters des Lionnes Indomptables», le clip regroupe de nombreuses femmes publiques, comme la journaliste Suzanne Kala Lobe, l’animatrice Solange Beyala et bien d’autres.

Annie Anzouer quant à elle, évolue d’abord avec Zangalewa et le titre « Maladie d’amour » parle en sa faveur. Sa carrière solo est faite de mélodies telles que « Musoloki », « Mon héros » ou « Femme avec toi ». Chantal Ayissi est une étoile parmi tant d’autres.

Assurer la relève de « La voix d'or du Cameroun »


La relève est vraiment assurée puisque les années 2000 permettent à certaines de se distinguer. Charlotte Dipanda est cet exemple et son album « Dube Lam » en témoigne avec « Coucou » et bien d’autres.

Elle berce et séduit avec sa voix suave et vive. Marole Tchamba revient avec le Ben-skin mais en apportant une touche love aussi. L’artiste Nicole Mara est dans cette vague et le titre « Sponsor » est sans aucun doute sa meilleure musique.

Lady Ponce, nul ne peut l’oublier, ses chansons parlent pour elle : « Le ventre, le bas ventre », « Secoue » ou « Poisson fumé ». Coco Argentée se fait connaître en 2011 et est auteur des titres « Dans la tanière », « Le crayon de Dieu » ou « Coco Jackson ».

Les artistes de la génération dite nouvelle. Daphné se distingue, son titre « Calée » en est la preuve. On peut aussi citer : Reniss, Blanche Bailly, Ewube, Mimie, Z-Tra et bien d’autres. Cette génération est caractérisée par le talent. Elle représente davantage la culture du bled.






Articles les plus lus