Nigeria : Un attentat de Boko Haram fait dix morts à Maiduguri

Boko Haram

Au moins dix morts et une soixantaine de blessés, tel est le bilan du double attentat suicide perpétré mercredi 17 janvier par la secte islamiste Boko Haram dans la ville de Maiduguri. Deux kamikazes, des adolescentes ont fait exploser leurs engins explosifs dans un marché.

Un double attentat suicide mené par Boko Haram fait dix morts

Le groupe djihadiste Boko Haram s’est encore illustré au Nigeria. Mercredi, il a mené deux attentats suicides qui ont causé la mort d’une dizaine de personnes et fait plus de 60 blessés. C’est dans le marché de Muna Garage, dans la ville de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno que les explosions ont eu lieu.

Selon Damian Chukwu, responsable de la police de l’Etat de Borno, les deux explosions ont été menée à l’entrée et au centre du marché, avant de faire savoir que les deux kamikazes étaient juste des adolescentes.

En 2017, ce sont au moins 12 attentats suicides qui ont été perpétrés par les terroristes de Boko Haram à Maiduguri au Nord-est du Nigeria.

Abubakar Shekau, le chef d’une des factions de cette organisation terroriste, qui était affaibli,selon les termes du président Nigérian, Muhammadu Buhari, a été aperçu dans une vidéo le lundi 15 janvier. Dans cette vidéo, 14 adolescentes faisant partir du groupe des fillettes de Chibok enlevées en 2014, annonçaient ne plus vouloir retourner chez leurs parents.

Depuis son apparition en 2009, Boko Haram, qui a fait allégeance à l’Etat islamique (EI), a causé la mort de 20.000 personnes et fait 2,6 millions de déplacés.