Côte d’Ivoire : RHDP, Cissé Bacongo répond à Guikahué

Cissé Bacongo en conférence de presse
Par Timothée Jean
Publié le 21 février 2018 à 10:53 | mis à jour le 21 février 2018 à 11:01

Dans une interview accordée au site Linfodrome, Cissé Bacongo, ex-ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative et cadre du RDR, a apporté une réplique à la récente sortie de Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI-RDA.

La réplique de Cissé Bacongo à Maurice Kakou Guikahué

S’adressant aux délégués départementaux et communaux, le jeudi 15 février, le Secrétariat exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a réagi au débat qui oppose son parti au RDR sur les questions du parti unifié et des prochaines élections locales. Maurice Kakou Guikahué a déclaré : « Les élections en Rhdp, c'est un dossier, et le parti unifié, c'est un autre dossier à part, et pour le Pdci, les deux ne sont pas mélangés. »

Cette déclaration de l’ancien ministre de la Santé est visiblement mal appréciée du côté du Rassemblement des républicains (RDR), principal allié du parti septuagénaire au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Ibrahim Cissé Bacongo, un des vice-présidents du RDR, n’a pas mis longtemps pour apporter une réponse au numéro 2 du PDCI. « La position du Rdr est connue sur cette question, pour avoir été souvent déclarée. En effet, le Rdr a résolu, à travers son Comité de direction, d’aller aux prochaines élections municipales et régionales dans le cadre d’un Rhdp, parti unifié, exclusivement. Donc, comme on le dit couramment, le ministre Maurice Kacou Guikahué tente vainement de jouer avec nos esprits. Il peut continuer son jeu de prestidigitation ou de tour de passe-passe, s’il y prend ou trouve du plaisir », a déclaré l’ex-ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

Assiste-t-on désormais à une passe d’armes entre cadres du PDCI et du RDR ? Une chose est sûre, C'est qu'il y a de l’eau dans le gaz, car les relations entre les deux principales formations du RHDP sont visiblement en train de tanguer. Cette sortie de Bacongo révèle un discret bras de fer entre les deux grands alliés en ce qui concerne le projet du Parti unifié.


Accorderont-ils leurs violons avant les élections locales prochaines et surtout la présidentielle de 2020 ?




Articles les plus lus