Sénégal/Gambie: C’est la lune de miel entre Macky Sall et Adama Barrow

Macky Sall à Banjul pour renforcer la coopération entre la Gambie et le Sénégal
Par David Yavo
Publié le 14 mars 2018 à 14:05 | mis à jour le 14 mars 2018 à 15:24

Les relations entre Dakar et Banjul se sont nettement améliorées depuis la chute de l'ex-dictateur Yahya Jammeh. En témoigne la visite de Macky Sall dans la capitale gambienne, ce lundi 12 mars. Visite au cours de laquelle le président sénégalais a signé plusieurs accords de coopération avec son homologue gambien Adama Barrow.

Adama Barrow et Macky Sall renforcent leur coopération bilatérale

Dès sa prise de fonction effective, Adama Barrow avait consacré sa première visite officielle à son grand voisin, le Sénégal. C’était le 2 mars 2017. À cette occasion, les présidents sénégalais et gambien avaient convenu de créer un Conseil présidentiel entre leurs deux pays. Ce conseil s’est fixé comme objectif de renforcer la coopération bilatérale et impulser le développement du Sénégal et de la Gambie.

Un an plus tard, le successeur d’Abdoulaye Wade vient de rendre la politesse à son grand voisin. Le président sénégalais est en effet à Banjul depuis ce lundi 12 mars pour une visite de trois (3) jours. Les deux chefs d’État ont donc procédé à la signature de six (6) accords de coopération, notamment dans le domaine de la justice, du transport routier, de la santé, du sport, de la culture et de l’enseignement supérieur.

Le Président Macky Sall a par ailleurs saisi cette opportunité pour procéder à la pose de la première pierre de la nouvelle ambassade du Sénégal en Gambie. D’autres accords de coopération concernant le transport routier, la santé et les productions animales, y compris ceux relatifs à la coopération culturelle et au domaine des sports. Un mémorandum d’entente dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la science et technologie a été aussi paraphé par les deux parties.


Rappelons que le Sénégal (francophone) et la Gambie (anglophone) sont des pays culturellement identiques. Cependant, les deux États ont été séparés lors de la période coloniale par les puissances colonisatrices, notamment la France et l'Angleterre. N'empêche que leurs populations entretiennent toujours des liens très étroits. « On partage la même destinée. On partage la même langue (Wolof, NDLR), la même culture, des familles vivent entre les deux pays. Si la Gambie tombe malade, le Sénégal se met à tousser », a déclaré le ministre gambien des Affaires étrangères, Ousseynou Darboe.