Madagascar : Après la rue, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina s'affrontent dans les urnes

Présidentielle malgache, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina au 2nd tour

Le second tour de l'élection présidentielle malgache se tient ce mercredi 19 décembre. Qui de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina remportera ce scrutin à haut risque sur la grande île ?

Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, qui succédera à Hery Rajaonarimampianina ?

Près de 10 millions d'électeurs sont appelés aux urnes, ce mercredi, pour choisir le nouveau locataire du palais d'Iavoloha d'Antananarivo. Ce scrutin particulier oppose en effet Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, deux anciens chefs d'Etat malgaches qui s'étaient opposés lors d'une crise politique en 2009. Le premier cité avait été renversé par le second après une manifestation de rue dont la capitale malgache porte encore les stigmates.

Ces deux hommes politiques, féroces adversaires, viennent de remettre les couverts, cette fois-ci dans un combat loyal et démocratique. Mais l'on redoute d'ores et déjà des risques liés à cette empoignade entre les deux rivaux, car chacun joue son va-tout pour remporter ce scrutin et assurer sa survie politique. Le débat télévisé d'entre deux tours avait d'ailleurs donné un avant-goût des risques de crise postélectoral dans un pays qui s'est régulièrement illustré par des coups d'Etat et autres manifestations violentes.

Le Président Ravalomanana avait à juste titre tiré sur la sonnette d'alarme quant à des irrégularités qui pourraient entacher ces élections. « Il y a de fausses cartes d’identité et de fausses cartes d’électeurs qui circulent en ce moment », avait-il prévenu lors du débat télévisé, avant d'ajouter : « Si le ministère de l’Intérieur ne fait rien, il va y avoir de sérieux problèmes ». Mais son adversaire Rajoelina avait rétorqué : « Ça ne va pas si, dès maintenant, nous nous mettons à contester les résultats d’une élection qui n’a pas encore eu lieu. »

Notons qu'Andry Rajoelina (44 ans), ancien Disc-jockey et ex-Maire d'Antananarivo, et Marc Ravalomanana (69 ans), Industriel et riche patron d'une société laitière, avaient respectivement recueilli 39,23% et 35,35% des suffrages. Quant au président sortant Hery Rajaonarimampianina, il a fait une faible moisson de 8,82% des voix. Les premiers résultats significatifs de ce second tour seront donc connus en Noël.