Putsch manqué au Gabon : Le cerveau Lt Ondo Obiang Kelly en fuite

Le Lt Ondo Obiang Kelly et ses camarades putschistes

Les Librevillois ont été tirés de leur sommeil, ce lundi 7 janvier aux environs de 4 Heures du matin, par des tirs sporadiques. Le lieutenant Ondo Obiang Kelly qui dirigeait un mouvement insurrectionnel contre le pouvoir gabonais est en fuite.

Lt Ondo Obiang Kelly activement recherché

« La situation est sous contrôle », tels sont les premiers mots de Guy Bertrand Mapangou, porte-parole du gouvernement, pour rassurer ses compatriotes. Le Lieutenant de la Garde républicaine Ondo Obiang Kelly et quatre autres de ses frères d'armes avaient en effet pris le contrôle de la Radio nationale, où ils passaient en boucle un communiqué faisant état du renversement du Président Ali Bongo Ondimba.

Ces putschistes annonçaient par ailleurs la mise en place imminente d'un « conseil national de la restauration » pour lequel ils avaient convié certaines personnalités gabonaises à l'Assemblée nationale en vue de constituer cet organe de transition.

Mais c'était sans compter avec la détermination des forces fidèles au pouvoir gabonais, qui ont réussi à « rétablir l'ordre républicain », en prenant le dessus sur cette tentative de renversement du Président Bongo en convalescence au Maroc. Quatre des cinq militaires putschistes ont été mis aux arrêts. Le Lieutenant Ondo Obiang Kelly, le cerveau présumé du putsch a quant à lui, pris la clé des champs. Il est activement recherché par les forces républicaines qui occupent d'ailleurs tous les point névralgiques de Libreville.

Le ministre Mapangou qualifie d’ailleurs ce putsch manqué de « feu de paille », promettant de pousser les investigations en profondeur pour débusquer toutes les personnes liées à cette tentative de coup d’Etat.