Côte d'Ivoire : Adhésion au RHDP, Guillaume Soro met Ouattara en garde

RHDP, Guillaume Soro met Ouattara en garde

Guillaume Soro a été contraint de démissionner de la présidence de l'Assemblée nationale à cause de son refus d'adhérer au RHDP unifié. Mais l'ancien PAN prévient le Président Alassane Ouattara de ce que plusieurs adhérents ne sont pas sincères dans leur engagement.

Guillaume Soro à propos du RHDP, "une alliance de façade"

Le RDR, l'UDPCI, le MFA, le PIT, une frange de l'UPCI et certains dissidents du PDCI se sont coalisés pour créer le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP unifié). Le Congrès constitutif de cette nouvelle entité politique s'est tenu le 26 janvier dernier. Plusieurs autres personnalités, notamment des élus et cadres des partis d'opposition, ont par ailleurs adhéré à la majorité présidentielle.

A en croire certains observateurs de l'actualité politique ivoirienne, cette adhésion au camp présidentiel serait pour la plupart obtenu au forceps, avec à la clé quelques menaces ou des achats de conscience. Quoi qu'il en soit, le parti dirigé par Alassane Ouattara a déroulé son rouleau compresseur pour mettre en minorité ceux qui ne partagent pas ses idéaux. Guillaume Soro en donc fait les frais en démissionnant, presque manu militari, de la présidence du Parlement ivoirien.

A la tête du Comité politique (CP) qu'il a créé au lendemain de son départ du perchoir, l'ancien Président de l'Assemblée nationale ne cesse de faire des révélations à couper le souffle. Devant les populations du Haut Sassandra (Daloa) Guillaume Soro a tenu à mettre en garde le président Alassane Ouattara sur la sincérité de certains adhérents au RHDP unifié.

« J’ai dit au Président Ouattara que ton RHDP là, je ne crois pas en ça, parce que ceux qui sont dans RHDP ne sont pas avec toi. Les gens que je vois là ne sont pas avec toi. C’est parce que tu es président de la République, c’est parce que tu peux les nommer, c’est parce que tu peux leur donner de l’argent qu’ils disent qu’ils sont avec toi. Mais à la première difficulté, c’est eux-mêmes qui vont venir dire qu’ils t’ont donné tous les conseils, tu ne les as pas écoutés. Il y a des gens que moi-même je connais là, je sais qu’ils ne sont pas avec Alassane. Ils sont RHDP, mais je sais qu’ils ne sont pas avec Alassane », a déclaré l'ancien Premier ministre, avant d'ajouter :

« J’ai quand même été Premier ministre pendant cinq ans. Les mêmes gens qui sont dans RHDP, il y a beaucoup parmi eux, quand je parle, ils ont peur. Ils venaient dans mon bureau à la Primature pour me dire qu’Alassane n’est pas Ivoirien. Mais ils sont dans le RHDP. Dès qu’on met la caméra, ils applaudissent, mais ils n’aiment pas Alassane. C’est nous autres qui avons sacrifié 15 ans, 20 ans de notre vie pour Alassane. C’est pourquoi, malgré tout ce qui peut se passer, je me suis interdit de parler de lui. Parce que quand tu sors d’un mariage difficile, respecte les années de mariage que vous avez passé ensemble. Mais ceux qui sont dans le RHDP, je connais plusieurs qui venaient chez moi, insulter Alassane Ouattara. »

N'étant plus astreint au devoir de réserve, comme il aime à le dire, Guillaume Soro poursuit sa série de rencontres avec les populations, non sans faire quelques révélations des arcanes du pouvoir.