Côte d'Ivoire : Guillaume Soro tourne dos au RHDP et s'envole pour Harvard

Guillaume Soro, le nouvel étudiant de Harvard

Guillaume Soro est résolument abonné absent aux grandes rencontres initiées par le camp présidentiel. Serait-ce le signe annonciateur d'un divorce consommé entre le Vice-président du RDR et ses camarades de parti ?

Guillaume Soro boycotte les grands rendez-vous du RDR

La lune de miel est visiblement terminée entre Guillaume Soro et la majorité présidentielle. En dépit de certaines apparences que pro-Ouattara et pro-Soro ont entretenu pour feindre que tout allait pour le mieux, le constat est patent. Le président de l'Assemblée nationale a en effet pris ses distances avec le Rassemblement des républicains (RDR, le parti présidentiel).

Outre sa non-participation aux réunions du parti à la rue Lepic, Soro Guillaume se fait de moins en moins voir en compagnie de ses (anciens) camarades. Lors du 3e congrès ordinaire du RDR tenu les 9 et 10 septembre 2017, le Député de Ferkessédougou était retranché à Paris. Il justifiait alors son absence à ce rendez-vous des républicains par le fait qu'il avait été mis à l'écart par les organisateurs dans les préparatifs de ce congrès.

Henriette Dagri Diabaté, la nouvelle présidente du RDR, a, lors de la mise en place de son bureau, nommé Guillaume Soro à la Vice-présidence chargé de la région du Tchologo. Mai le hic, c'est qu'il occupe concomitamment ce poste avec Téné Birahima Ouattara dit Photocopie, le frère cadet du Président Alassane Ouattara.

Lors d'un Comité de direction du RDR, tenu le 29 mars 2018, Guillaume Soro avait déclaré : « En ce qui me concerne, j'ai promis à ma tantie (Henriette Dagri Diabaté, Ndlr) d'être le plus régulier aux réunions dès qu'elle me convoque. » Cependant, au cours de cette réunion confidentielle, l'ancien Premier ministre ivoirien a été enregistré à son insu. Acte qui a somme toute précipité l'éloignement quasi-définitif de Soro d'avec le camp présidentiel. « Han! Donc les réunions aussi importantes du RDR on enregistre les gens! La politique est vraiment politique ! », s'était-il exclamé.

Notons par ailleurs que Guillaume Kigbafori Soro avait indiqué qu'il se mettait au-dessus des chapelles politiques pour mener à bien sa mission de réconciliation nationale qu'il s'est assignée. Il laissait, à cet effet, entrevoir sa volonté de ne pas participer au Congrès constitutif du RHDP unifié, ce samedi 26 janvier 2019. Et ce, en dépit des menaces des proches du camp présidentiel qui l'appelaient à "rendre le tablier" du haut du perchoir.

A la veille de cette grand'messe, Soro s'est envolé hors de la Côte d'Ivoire, non sans déléguer ses pouvoirs de Président de l'Assemblée nationale à Privat Oulla, son 1er Vice-président. Une autre absence qui confirme que l'ancien Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) a décidé de poursuivre l'école buissonnière dans les grandes rencontres politiques de son parti.

Nous apprenons d'ailleurs qu'il est allé aux Etats-Unis où il s'est inscrit dans la prestigieuse université de Harvard pour faire son Doctorat en Finance. Son absence couvre la période allant de ce vendredi 25 janvier 2019 au 20 février 2019.

Quelles seront donc les conséquences politiques à court, moyen et long terme d'une telle volte-face répétée de Guillaume Soro ?

Bien malin qui pourra faire le juste pronostic.