Mali: La diaspora africaine à Paris, marche contre les tueries au Centre Mali

MArche de la diaspora africaine à Paris

La diaspora africaine à Paris, en France a manifesté samedi dans les rues de la capitale française contre les exactions commises sur les populations civiles dans la région de Mopti, au Centre du Mali.

La diaspora africaine mécontente des tueries perpétrées au Mali

La diaspora africaine, "venue de plusieurs pays comme le Sénégal, le Mali, la Mauritanie, la Guinée Conakry, a marché du Centre de Paris à la devanture de l'ambassade du Mali en France, pour protester contre le massacre d'Ogossagou du 23 mars qui fait au moins 160 morts", rapporte une note.

La marche a vite été dispersée par la police française, en raison de personnes, voulant accéder à l'enceinte de l'ambassade, pourtant sur des pancartes des manifestants, l’on pouvait lire entre autres "Non à la violence contre les Peuls", selon la note.

Il y a une semaine, des hommes armés habillés en chasseurs traditionnels ont attaqué les villages peuls, Ogossagou et Welingara, dans le cercle de Bankass, région de Mopti, au Centre du Mali, tuant plus de 160 personnes.

Mardi, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a signalé de nouvelles attaques qui ont fait six morts, dans les villages Dogon de Ouadou, et de Kere Kere, dans le cercle de Bankass, région de Mopti, au Centre du Mali.

Pour Bakary Traoré, un participant à la marche, " de telles tueries dans le Centre du Mali sont inacceptables et doivent cesser. La cohésion entre ethnies du Mali doit se maintenir. Et la justice doit faire son travail pour que les coupables de ces crimes soient traduits en justice".