Côte d'Ivoire: Guikahué confirme officiellemnt sa visite à Laurent Gbagbo

Gbagbo acceptera-t-il une coalition avec le Pdci?
Par Mael Espoir
Publié le 07 avril 2019 à 17:12 | mis à jour le 07 avril 2019 à 17:12

Le secrétaire exécutif du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda), Maurice Kakou Guikahué, a officiellement confirmé ce samedi, à Yopohué , localité situé à 35 km de Gagnoa, sa visite dans les prochaines semaines, à l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour Pénale Internationale (CPI), mais en liberté conditionnelle à Bruxelles, en Belgique.

Guikahué confirme sa visite à Laurent Gbagbo en Belgique

Maurice Kakou Guikahué a confirmé ce samedi la visite à Laurent Gbagbo qui a été annoncée depuis quelques jours dans la presse. A en croire le numero 2 du Pdci, cette visite à Bruxelles, s’inscrit dans le prolongement du projet de la plateforme de dialogue et de réconciliation, initiée par le président du PDCI-Rda, Henri Konan Bédié, sauhaitant prendre en compte toutes les forces vives de l'opposition, en vue de l’élaboration et l’adoption d’un nouveau pacte social. '' La plateforme devrait pouvoir conduire à une paix définitive en Côte d’Ivoire et à une cohésion sociale réussie,'' a soutenu le secrétaire exécutif en chef, du plus vieux parti politique Ivoirien.

Gbagbo ne serait pas partant

Meme si le président du Pdci, Henri Konan Bédié, a annoncé lors d'une interview sur France 24, que Laurent Gbagbo avait déjà donné son accord pour la formation d'une coalition de l'opposition, des proches du fondateur du Fpi ont soutenu que ce dernier ne serait pas partant. ''Gbagbo ne veut pas s'allier au PDCI-RDA. En tout cas, pas pour le moment'' a declaré un proche du president Laurent Gbagbo qui estime que le Pdci et le Rdr se sont associés pour maltraiter son camp politique.

Meme son de cloche pour le Docteur Assoa Adou qui demande aux ex-alliés du Rhdp de rendre des comptes aux ivoiriens « Le PDCI, le RDR comme M. Soro Guillaume étaient tous ensemble pour faire la guerre au FPI. Aujourd’hui nous leur demandons aux trois de ramener la paix totale au pays. Et une fois que la paix sera faite, chacun va présenter son programme. », a-t-il soutenu. L'on note également que Gbagbo rechignerait à s'allier à un PDCI qui ne discute qu'avec Pascal Affi N'Guessan en tant que représentant légal de ce parti.


« Le Fpi ne peut pas être dans un groupe où c'est Affi qui est reconnu comme président du Fpi » a martelé le proche de Gbagbo.