Economie : La Banque mondiale et le FMI croisent les réflexions, ce lundi

La Banque mondiale et le FMI échangeront dès ce lundi

La Banque mondiale, le FMI et les acteurs impliqués dans l’économie mondiale ont rendez-vous, ce lundi 8 avril, à Washington. Cette rencontre consiste pour les Institutions de Bretton Woods à mener des réflexions conjointes pour une bonne santé de l'économie.

Banque mondiale et FMI pour des reflexions globales

C’est le rendez-vous par excellence réunissant les acteurs des secteurs public, privé, financiers, organisations de la société civile et universitaires pour débattre des grands dossiers de la situation socioéconomique mondiale (conjoncture économique mondiale, lutte contre la pauvreté, développement économique, efficacité de l’aide,…).

Dès ce 8 avril 2019, Washington accueillera les réunions du Printemps des conseils des gouverneurs du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI). Jusqu’au 14 avril prochain, les différentes parties prenantes croiseront donc les reflexions sur divers sujets liés à l’économie mondiale, au développement international et au système financier mondial.

Le numérique au centre des échanges

Spécifiquement, il sera question, lors de ces assises de la Banque mondiale et du FMI, de la conquête numérique et d’une nouvelle initiative destinée à impulser le développement à travers un meilleur accès à l’Internet haut-débit. L’environnement, et plus particulièrement la gestion de la problématique de la fonte des glaces de l’Himalaya et les investissements dans les populations seront également débattues lors de ces assises, comme rapporté par les services de l’institution financière dans une communication dont nous avons reçu copie.

« Il y sera notamment question de la conquête numérique et d’une nouvelle initiative ambitieuse destinée à accélérer les avancées du développement en généralisant l'accès à l’Internet haut débit. Mais aussi, des investissements dans les populations et du besoin urgent de placer le capital humain au cœur de l’action des pouvoirs publics. L’environnement sera aussi au menu des discussions, avec un événement consacré aux conséquences de la fonte des glaciers de l’Himalaya due au changement climatique et à la pollution au carbone », peut-on y lire.

Le nouveau président de la Banque mondiale, David Malpass devrait prendre part à la rencontre et dévoiler quelques pans de sa politique pour adresser les problématiques économiques mondiales.