Banque mondiale : David Malpass, désormais aux commandes

La Banque mondiale a un nouveau patron

La Banque mondiale a désormais un nouveau président en la personne de David Malpass.

La Banque mondiale change de main

L’information a été portée à la connaissance du public par un communiqué de l’institution financière internationale, le vendredi 05 avril 2019. David Malpass est le nouveau patron. L’ancien secrétaire au Trésor américain en charge des affaires internationales, a été désigné à l’unanimité des membres du conseil d’administration de la Banque. « Les administrateurs de la Banque mondiale ont décidé aujourd’hui à l’unanimité de nommer David R. Malpass au poste de président du groupe de la Banque mondiale. Avec son expérience approfondie des affaires internationales, de la finance et du développement économique, M. Malpass sera le premier économiste de métier à diriger une banque de développement internationale », lit-on dans une communication de l’institution. Seul candidat à la présidence de l’institution, son choix, sans surprise répond à une règle tacite. Laquelle veut que la direction de la Banque mondiale revienne à un américain tandis que celle du Fonds monétaire international (Fmi) est systématiquement attribuée à l’un des candidats européens intéressés.

Malpass enfin aux commandes

Présenté comme un soutien du président américain, Donald Trump, l’accession de Malpass , 63 ans, intervient 4 mois après la démission de son prédécesseur, Jim Yong Kim, en janvier dernier. Ce dernier avait décidé d’interrompre son mandat qui courait jusqu’en 2022 pour, dit-il, se consacrer à la gestion de financements privés pour en faire bénéficier les populations à travers le monde. Malpass avait récemment pris position dans les critiques adressées contre l’institution et les institutions internationales en général, s’offusquant de leur inefficacité, leur caractère budgétivore et la corruption qui y prévalait dans le cadre de leurs politiques d’attribution de prêts notamment à la Chine. Il devrait prendre fonction, selon la communication de l'institution, le 9 avril prochain.