Côte d'Ivoire : Une école de guerre bientôt construite à Yamoussoukro

Pose de la la première pierre d'une école de guerre
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 avril 2019 à 20:30 | mis à jour le 15 avril 2019 à 20:30

La Côte d'Ivoire est véritablement en train de se barricader militairement. Après l'académie antiterroriste de Jacqueville, le ministre Hamed Bakayoko a posé la première pierre d'une école de guerre à Yamoussoukro.

Bientôt l' école de guerre de Zambakro

La Côte d'Ivoire a connu la plus grave de ses crises entre 2002 et 2011. Situation militaropolitique qui a connu son point culminant avec la crise postélectorale de 2010-2011, dont le bilan officiel est de 3 000 morts. « Plus jamais ça », tel est le mot d'ordre que se sont passés les Ivoiriens afin d'éviter de retomber dans les travers du passé.

Mais l'adage dit « qui veut la paix, prépare la guerre ». C'est donc à juste titre que les autorités ivoiriennes ont projeté la construction d'une école de guerre à l'École des forces armées (EFA) de Zambakro, près de Yamoussoukro. La pose de la première pierre de cet établissement particulier a été faite, ce vendredi, par le ministre de la Défense Hamed Bakayoko.

« Cette école de guerre va faire de la Côte d’Ivoire un des rares pays africains à disposer d’une école de guerre », a précisé le ministre d'État.

Une Académie internationale de lutte contre le terrorisme, faut-il le rappeler, est en construction dans la station balnéaire de Jacqueville. Cette école, dont le coût de réalisation s'élève à 20 millions d'euros, soit un peu plus de 13 milliards de FCFA, sera livrée à la fin 2019.



Les commentaires
Prochainement disponible...