Gabon : des nouvelles d'Ali Bongo en compagnie de Faure

Ali Bongo a reçu Faure Gnassingbé
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 mai 2019 à 12:34 | mis à jour le 08 mai 2019 à 12:34

Ali Bongo est apparu en compagnie du président togolais Faure Gnassingbé, ce mardi 7 mai 2019. Le chef d' Etat gabonais malade depuis le 24 octobre 2018, a reçu son homologue dans le cadre d' une visite d' amitié et de travail de 24 heures, a indiqué la présidence gabonaise.

Ali Bongo se réjouit de la visite de Faure

"Le président de la République, Son Excellence Ali Bobgo Odimba, recevra ce mardi 7 mai 2019 à Libreville son homologue le président de la République togolaise, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé dans le cadre d' une visite de travail et d' amitié de 24 heures", annonçait un communiqué émanant de la présidence gabonaise.

À son arrivée, Faure Gnassingbé a été accueilli à l' aéroport par le premier ministre gabonais, Julien Nkoghe Bekalé. Ali Bongo attendait dans son palais. Le chef d' Etat du Gabon et son hôte se sont entretenus au salon marocain de la présidence.

"J’étais assez impatient de le voir puisque depuis son problème de santé, je n’ avais pu avoir qu’ une conversation téléphonique avec lui, qui m’ avait déjà rassuré. Mais c’ est toujours bien de pouvoir venir et je le remercie de m’ avoir donné cette occasion. J’ ai été soulagé et rassuré de le voir en forme. C’est un grand plaisir de voir le président Ali Bongo retourner dans son pays et être aux affaires. Je pense que la région a besoin de lui, que l’ Afrique a besoin de lui", a affirmé le président togolais.

La visite de Faure Gnassingbé à Libreville a été très appréciée par Ali Bongo. "Ravi d' avoir accueilli aujourd'hui à Libreville au Gabon mon très cher frère, le président du Togo, Faure Gnassingbe. Heureux de reprendre le fil de nos échanges et notre travail en faveur du développement et de la stabilité de nos pays et de nos sous-régions respectifs", s' est prononcé le numéro un gabonais.

Quelques jours avant la venue de Faure Gnassingbé, Ali Bongo a échangé à la présidence avec les maires des communes de Libreville, d' Owendo et d' Akanda et huit autres chefs-lieux de province de son pays. La rencontre a porté sur la décentralisation et le développement territorial.


Le 24 octobre 2018, Ali Bongo, 60 ans, a été frappé par un AVC (Accident vasculaire cérébral). Il a été transporté à Ryad, en Arabie Saoudite, avant d'être transféré au Maroc. Le fils de Gnassingbé Eyadema est rentré au Gabon le 23 mars 2019, après plusieurs mois de convalescence dans la capitale marocaine.