Côte d'Ivoire : 2020, Jean-Louis Billon précise ses ambitions !!!

Jean-Louis Billon et ses ambitions pour 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 mai 2019 à 15:30 | mis à jour le 30 mai 2019 à 15:30

A défaut d’être le cheval sur lequel misera le PDCI lors de la présidentielle de 2020, Jean-Louis Billon entend être une pièce maîtresse du dispositif. Et l’ancien ministre du Commerce ne saurait douter nullement de la victoire de son parti au soir de ce scrutin très aléatoire.

Les pronostics de Jean-Louis Billon pour 2020

A 17 mois de l’élection présidentielle de 2020, les différents états-majors des potentiels candidats ne cessent de fourbir leurs armes pour aller à la conquête du pouvoir d’Etat. Aussi, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), qui s’est retiré de la majorité présidentielle, entend-il tenir la dragée haute au RHDP unifié, parti du Président Alassane Ouattara. Henri Konan Bédié a donc battu le rappel des troupes et la mobilisation de l’opposition afin de former une coalition qui soit une véritable machine à gagner.

Dans ce dispositif qui est en train de se mettre en place avec le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo, Jean-Louis Billon entend jouer les premiers rôles, voire être au cœur de l’organe de décision afin de faire peser de son poids politique pour la victoire finale au soir d’octobre 2020.

Le Secrétaire exécutif chargé de l'information, de la communication et de la propagande du PDCI-RDA a pour ce faire une certitude. « En 2020, soyez rassurés que le PDCI-RDA va présenter son candidat. Et le PDCI-RDA va gagner ces élections », ne cesse-t-il de répéter à qui veut l’entendre. Mais à la question de savoir qui sera ce candidat du parti septuagénaire, l’ancien ministre du Commerce indique tout naturellement que c’est la prochaine convention de son parti qui se prononcera sur la question. N’empêche qu’Henri Konan Bédié, en tant que président du parti, est d’ores et déjà la personnalité sur qui le PDCI pourrait mise.

L’ancien président du Conseil régional du Hambol a toutefois son idée personnelle sur la question. « Je pense, personnellement, que c'est une nouvelle génération qui va arriver au pouvoir en 2020. Le pouvoir étant également une question de générations », a-t-il déclaré.

Qu’il soit désigné candidat du PDCI ou non, Jean-Louis Billon demeure droit dans ses bottes. « Je suis un cadre actif et ce que je peux dire, c'est qu'en 2020, nous allons remporter la présidentielle et je ferai partie de l'équipe dirigeante. A quel niveau ? L'avenir nous le dira ! », s’est-il voulu formel.


Le puissant homme d’affaire a pour ce faire des idées bien en place. Etat pour le plus grand bien des Ivoiriens et la grandeur du pays », a-t-il confié, avant de lever un petit coin de voile sur un pan de son programme de gouvernement à propos de la gestion de la filière agricole, avant de vite refermer la parenthèse. « Je ne vais pas développer ici ce qu'il faut faire et permettez-moi de le garder parce que j'ai une idée claire de ce que nous allons faire pour les filières puisque cela fait partie du programme de société de notre parti, le PDCI-RDA », a-t-il ajouté.

Il faudra toutefois des élections crédibles en 2020 pour espérer gagner la prochaine présidentielle. C’est pourquoi Billon recommande « une nouvelle Commission électorale indépendante (CEI), un découpage électoral, des cartes d'électeurs, des cartes d'identité, un Conseil constitutionnel ayant une autonomie de décision et une indépendance par rapport au pouvoir ».




Articles les plus lus