Nigeria : MTN solde sa dette et fait ami-ami avec les autorités

MTN paye ses factures
Par Ange Atangana
Publié le 05 juin 2019 à 22:30 | mis à jour le 05 juin 2019 à 22:30

Le géant sud-africain de la téléphonie mobile MTN a réglé la dernière tranche de son amende. Les autorités lui reprochaient entre autres d’avoir rapatrié illégalement de l’argent vers l’Afrique du sud et de ne pas suivre les instructions en vue de la lutte contre le terrorisme.

MTN n’a plus de dette envers le Nigeria.

L’entreprise sud-africaine MTN tient à son marché nigérian. Contraint à payer une amende par les autorités du pays, l’opérateur de téléphonie mobile vient de régler cette facture. Celle-ci s’élevait au total à 1,6 milliard de dollars américains (931,7 milliards de francs CFA) et a été réglée en six tranches par le géant de la téléphonie mobile.

La Commission de communication du Nigeria (NCC) avait imposé cette pénalité à MTN. Elle reprochait à l’opérateur de n’avoir pas désactivé quelque 5,1 millions de cartes SIM. Cette instruction avait été donnée dans le cadre de la loi nigériane en vue de lutter contre la secte islamiste Boko Haram. Fixée au départ à 5,2 milliards de dollars, l’amende a été ramenée à 1,6 milliard après des négociations entre les autorités nigérianes et MTN.

Il s’agit de la deuxième affaire dans laquelle l’entreprise de téléphonie était épinglée. En décembre dernier, MTN avait dû régler une autre amende de 53 millions de dollars. Cette fois, le régulateur l’accusait d’avoir rapatrié plus de 8 milliards de dollars (4,6 000 milliards de francs CFA) vers l’Afrique du sud. Ces épisodes n’ont pas empêché l’entreprise d’entrer en bourse au Nigeria où on trouve son plus vaste marché en Afrique.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Dj Arafat: Le medecin de la clinique explique tout sur sa mort
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Décès d' Arafat : Le député Lobognon Alain accuse