Henri Konan Bédié et le PDCI veulent fait déchanter le RHDP

Bédié et le  PDCI- RDA réservent  une surprise au RHDP
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 23 juin 2019 à 13:50 | mis à jour le 23 juin 2019 à 13:50

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) et son président Henri Konan Bédié ont réitéré, samedi 22 juin dernier, leur détermination à reconquérir le pouvoir d’Etat à quelque 16 mois de l’élection présidentielle de 2020. Dans cette bataille, le Sphynx de Daoukro et son Parti entendent faire déchanter le président Ouattara et le RHDP.

Henri Konan Bédié et le PDCI -RDA réservent une surprise au RHDP

L’ancien président ivoirien a reçu le samedi 22 juin 2019, au siège du vieux Parti, sis à Cocody, les délégués départementaux et communaux du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI -RDA). Henri Konan Bédié a à cette occasion, fait à ses hôtes des recommandations claires relatives à la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020.

Celle-ci, à en croire le Sphynx de Daoukro, devraient commencer par une réforme en profondeur de la Commission électorale indépendante (CEI), gage d’élection libre et transparente.«Je tiens à vous rassurer que le groupe des partis d’opposition conduit par notre parti est déterminé pour mener à bien toutes les actions nécessaires en vue d’obtenir une reforme en profondeur de la commission électorale indépendante », a-t-il indiqué.

Le président du PDCI-RDA, rappellera à ses hôtes que l’année 2019 reste décisive pour le parti septuagénaire dans son objectif de reconquête du pouvoir d’Etat en 2020. C’est pourquoi, il s’est réjoui de pouvoir compter sur la détermination et la mobilisation des militants du Parti qui, dit-il, lui procurent davantage de vigueur dans son combat politique.

M. Bédié reste tout de même convaincu que la seule réforme de la CEI, ne suffira pas à elle seule à garantir au PDCI-RDA une victoire éclatante à l’élection présidentielle de 2020. ”Aussi, avons-nous l’obligation de faire mentir tous ceux qui disent à tort que cette élection est déjà bouclée”. Et d’appeler les militants à la vigilance sur le terrain pour dénoncer et décourager toutes les tentatives de fraude.


Outre ces recommandations, Henri Konan Bédié a encouragé le recensement et la mobilisation au niveau des délégations des groupes de soutien pour qu’ils participent à toutes les activités du parti en y intégrant les femmes et les jeunes.