Côte d'Ivoire : RHDP, le torchon brûle entre Ouattara et Duncan

Alassane Ouattara remonte les bretelles à Kablan Duncan
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 juin 2019 à 14:45 | mis à jour le 20 juin 2019 à 14:52

La tension est bien perceptible ces derniers temps entre Alassane Ouattara et Daniel Kablan Duncan. Les deux premières personnalités de l'Etat ivoirien ont une certaine divergence à propos du RHDP unifié, la coalition au pouvoir.

Alassane Ouattara remonte les bretelles à Kablan Duncan

Dans l'optique de rassembler tous les houphouëtistes, Alassane Ouattara avait décidé de la création d'un parti unifié dénommé Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Mais son principal allié, Henri Konan Bédié président du PDCI, avait refusé d'adhérer à cette nouvelle entité politique.

Cependant, certains cadres du parti septuagénaire, dont Daniel Kablan Duncan, ont décidé de rester dans la majorité présidentielle. Le Vice-Président ivoirien avait alors déclaré, depuis sa terre natale de Grand-Bassam : « Je suis RHDP des pieds à la tête. »

Aussi, pour marquer sa totale adhésion à ce nouveau parti, Duncan avait créé « PDCI Renaissance », réunissant les ministres, cadres et autres militants du PDCI-RDA qui ont pris fait et cause pour le camp présidentiel.

Cependant, dans cette alliance, le président Ouattara ne serait pas content avec Kablan Duncan. A en croire le Temps, un journal proche de l'opposition, le président de la République, par ailleurs président du RHDP unifié, ne fait pas suffisamment la promotion de son nouveau parti.

« Je ne veux plus entendre parler de la Renaissance. Tout ce que vous devrez faire maintenant doit se rapporter au Rhdp », telle est la mise en garde cinglante que le chef de l'Etat aurait fait à son plus proche collaborateur.


Cette interpellation est donc symptomatique du gros malaise qui existe au RHDP unifié à quelques 16 mois de l'élection présidentielle.