Côte d'Ivoire : FPI, voici pourquoi Laurent Gbagbo ne parle pas

Révélations sur le mutisme de Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo bientôt de retour
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 02 juillet 2019 à 11:00 | mis à jour le 02 juillet 2019 à 11:28

Le silence que Laurent Gbagbo s'est imposé depuis sa sortie de la prison de Scheveningen intrigue plus d'un. En meeting à Soubré (sud-ouest), Laurent Akouna levé un coin de voile sur le mutisme de son patron.

Révélations sur le mutisme de Laurent Gbagbo

Contrairement à Charles Blé Goudé qui fait des apparitions publiques et même tient des discours devant des cameras et sur les réseaux sociaux, Laurent Gbagbo, lui, s'est terré dans un silence assourdissant qui fait se poser mille et une questions à ses partisans. En effet, le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) est en résidence à Bruxelles en compagnie de sa seconde épouse et de son fils, à la suite de son acquittement, puis sa libération sous conditions à lui accordés par la Cour pénale internationale (CPI).

L'ancien président ivoirien reçoit parents, amis, connaissances et collaborateurs, qui ne cessent de témoigner de sa pleine forme et de sa lucidité. Mais, rien de plus, car, aucun son, encore moins des vidéos ne viennent corroborer leurs dires. Atmosphère somme toute très lourde pour les pro-Gbagbo qui espèrent revoir enfin leur leader après près de huit années d'éloignement.

Aussi, dans l'optique de rassurer les militants de la fédération FPI de Liliho, département de Soubré, lors de son investiture, le samedi 29 juin dernier, Laurent Akoun a annoncé : « Chers camarades, chers frères, Gbagbo, il va bien. Il n’est plus entre quatre murs. C’est par discipline, sinon là-là, je peux l’appeler, mais vous allez dire que quelqu’un imite. Donc, c’est pour ça je laisse. Sinon il parle. Il nous parle… Gbagbo, il va bien et il reçoit, comme un chef d’État, des hommes du monde. Les hommes et les femmes viennent le voir… » Poursuivant, le 4e vice-président du FPI ajoute : « Mais comme dans quelques jours, les lignes veulent bouger pour son retour, il y a des choses qu’il ne fait pas. C’est pour ça qu’il ne parle pas. »


Voilà donc qui est clair. Gbagbo se veut silencieux parce qu'il prépare son retour au pays. Son parti qui entend reconquérir le pouvoir d'État lors de la présidentielle de 2020 s'active donc sur le terrain pour remobiliser ses troupes.