45e Assemblée de l' APF : Voici ce qui va se passer

La 45e Assemblée de l' APF se tient finalement à Abidjan

La 45e Assemblée de l'  APF prévue à Abidjan
Par K. Richard Kouassi
Publié le 03 juillet 2019 à 22:30 | mis à jour le 03 juillet 2019 à 22:42

La 45e Assemblée de l' APF (Assemblée parlementaire francophone) se tient à Abidjan du jeudi 4 au mardi 9 juillet 2019. En prélude à cette rencontre, les premières délégations ont foulé le sol ivoirien le mercredi 3 juillet.

APF, la 45e assemblée débute jeudi

Le Bureau de l' Assemblée parlementaire francophone établira ses quartiers à Abidjan durant deux jours. Du jeudi 4 au mardi 9 juillet, la 45e Assemblée de l' APF se déroulera en Côte d'Ivoire. Ce mercredi, le pays d' Alassane Ouattara a enregistré l'arrivée des premières délégations, notamment celles du Niger, de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l' Afrique centrale), du Québec et du Sénégal.

Amadou Soumahoro, désireux de créer de bonnes conditions pour la tenue de la 45e assemblée de l' APF, s'est rendu au pavillon ministériel de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny, à l'espace Latrille Events et à Eden Golf Club.

Il faut noter que, comme l'a indiqué l' Assemblée nationale ivoirienne, une réunion du Bureau est prévue le vendredi. Peu après, les membres dudit bureau seront invités à dîner au Golf Hôtel. Le lendemain, plusieurs réunions sont au rendez-vous. Les femmes parlementaires et les jeunes parlementaires seront en conclave. Une réunion des secrétaires administratifs ainsi que des journées socio-culturelles sont également au programme.

Les quatre commissions permanentes de l' APF et des jeunes parlementaires se verront dédier la journée du 7 juillet quand le 8 juillet se tiendra la cérémonie officielle d'ouverture. Notons que ce même jour, dans l'après-midi aura lieu la plénière. Les différentes délégations quitteront Abidjan le mercredi 10 juillet.

Des députés ivoiriens, proches de Guillaume Soro, membres de la section locale, avaient souhaité la délocalisation de la 45e assemblée de l' APF. "Nous souhaitons que cette 45e session de l’APF ne se tienne pas à Abidjan. Nous craignons le pire et des dérapages au regard de ce qui s’est passé à Rabat au Maroc lors de la 27e Assemblée régionale Afrique", s'exprimait Gnangadjomon Koné, au cours d'une conférence de presse.


"Nous voulons cette délocalisation pour préserver l’image de notre pays au regard de ce qui s’est passé à Rabat. Nous estimons que nous tendons vers des scènes de violence pendant ces assises. La deuxième raison, c’est que si l’ APF tient cette 45e session à Abidjan, c’est comme si elle soutenait le déni de démocratie au sein de notre Assemblée nationale", a-t-il ajouté.




Articles les plus lus