Paul Biya fuit la Suisse pour éviter un nouvel affront avec sa diaspora

Le président camerounais est de retour au Cameroun alors qu'une nouvelle manifestation était prévue par ses compatriotes en Suisse.

Paul Biya retrouve la quiétude de Yaoundé
Par Ange Atangana
Publié le 06 juillet 2019 à 20:52 | mis à jour le 06 juillet 2019 à 20:52

Le président camerounais Paul Biya a regagné Yaoundé dans la soirée de vendredi. Il revient d’un séjour qui n’a pas été de tout repos à Genève où ses compatriotes en colère avaient été molestés par la police suisse.

Paul Biya regagne le Cameroun après un séjour privé mouvementé en Suisse.

Douze jours après, Paul Biya est de retour au Cameroun. Un fait rare, tant le président camerounais a l’habitude de s’offrir des séjours privés plus longs en Suisse. Cette fois, le retour précipité du leader camerounais peut se justifier par les récentes manifestations de quelques-uns de ses compatriotes devant l’hôtel où il séjournait.

Le 29 juin dernier, une centaine de Camerounais avaient protesté contre l’énième farniente de Paul Biya à l’hôtel Intercontinental de Genève. Ils ont violemment été refoulés par la police suisse et des éléments de la sécurité du président camerounais. Ces manifestants estiment que la place de leur chef d’Etat n’est pas dans un luxueux palace alors que la situation économique du pays laisse à désirer.

Suite à ces incidents, des gardes du corps de Paul Biya ont été condamnés avec sursis par la justice suisse. Il leur est reproché d’avoir agressé un journaliste suisse qui couvrait les manifestations à l’Intercontinental. Avec son retour au Cameroun, le chef de l’Etat camerounais (au pouvoir depuis 37 ans) a peu de chances d’être autant inquiété qu’en Suisse. Surtout que de nouvelles manifestations étaient annoncées ce samedi 6 juillet.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé