Primud 2019: Molaré crache ses vérités à Yvidéro et Richard Krémé

Molaré '' les refractaires, je ne les calcules pas ''
Par Mael Espoir
Publié le 16 juillet 2019 à 20:11 | mis à jour le 16 juillet 2019 à 20:11

Le promoteur du Primud, Soumahoro Mauriféré dit Molaré, s'est prononcé après les retraits du chantre Richard Krémé et de la web comédienne Yvidéro.

Primud 2019 : Molaré ''Les refractaires, je ne les calcule pas ''

L’édition 2019 du Prix international des musiques urbaines et du Couper décaler (Primud 2019) est officiellement ouvert depuis le 8 juillet 2019. Durant plus d’un mois, les mélomanes de la musique ivoirienne devront choisir, à travers un vote, les artistes qui ont marqué l’année écoulée. Ce sont 144 artistes qui ont été nominés et repartis dans 28 catégories.

Cependant quelques jours après le lancement, certains artistes ont décidé de se retirer. Il s’agit notamment de la web comédienne Yvidéro et du chantre Richard Krémé. En effet, Yvidéro, nominée dans la catégorie Révélation humour, a estimé qu’elle valait bien plus qu’une révélation. Quant à l’évangéliste chantre Richard Krémé, il a tout simplement soutenu ne pas avoir sa place au Primud. Des retraits qui viennent donc s’ajouter au refu de participation d’Arafat dj, de Debordo Leekunfa, Kédjévara dj et Claire Bahi.

Interrogé sur ces différentes défections, le promoteur du Primud, Soumahoro Mauriféré dit Molaré a affiché une farouche détermination à aller jusqu’au bout avec les artistes qu’il aura sous la main. ‘’Ecoutez, on ne va pas continuer de spéculer sur les personnes réfractaires. Elles sont dans leur logique, moi, je ne les calcule pas. On ne va pas supplier quelqu’un pour participer au Primud. Aujourd’hui, nous évoquons les choses qui font avancer et non celles qui font reculer… On ne va pas tout le temps revenir sur les humeurs de certaines personnes, je suis désolé. S’il ya des désistements, on ne va pas s’appesantir là dessus, ils sont libres et responsables de leurs actes‘’, a déclaré Molaré lors d’une interview accordée à abidjanpeople.


Par ailleurs, Molaré s’est inscrit en faux face aux spéculations qui font état de ce que le Primud bénéficie du soutien de l’Etat de Côte d’Ivoire. ‘’Nous ne bénéficions d’aucun soutien de l’Etat ivoirien depuis que nous avons lancé ce projet. Pourtant, c’est un événement national populaire qui mobilise toute l’industrie culturelle dans ce pays… C’est vrai que nous avons un ministre de la Culture qui est très ouvert et beaucoup à l’écoute des acteurs culturels, mais je dois vous dire que le ministère de la Culture ne nous accompagne pas. Le PRIMUD, nous l’organisons avec nos propres moyens’’, a déclaré Molaré.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp