Laurent Gbagbo prépare son retour triomphal en Côte d'Ivoire

Laurent Gbagbo prépare son retour en Côte d'Ivoire
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 04 septembre 2019 à 14:03 | mis à jour le 04 septembre 2019 à 14:14

L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, prépare astucieusement son retour triomphal en Côte d’ivoire, après 8 années de périples judiciaires à la Cour pénale internationale. D’ores et déjà, ses lieutenants s’attèlent sur le terrain à remobiliser l’électorat « déchiré » du Front populaire ivoirien.

Présidentielle 2020 : Simone Gbagbo et Assoa Adou mobilisent déjà pour Laurent Gbagbo

Le retour en Côte d’Ivoire de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, est plus que jamais imminent. Le président légitime du Front populaire ivoirien qui réside à Bruxelles depuis sa libération sous conditions par les juges de la Cour pénale internationale, semble avoir donné des consignes claires aux responsables de son parti. Simone Gbagbo, Assoa Adou, Georges Armand Ouégnin, se font de plus en plus présents sur le terrain depuis la décision d’acquittement de leur mentor, prononcée en première instance. L’éventualité d’un retour, dans les prochains jours, en Côte d’Ivoire des cadres exilés du parti à la rose, semble justifier cette information confiée à afrique-sur7 par un cadre proche de l’ancien parti au pouvoir.

La mission paraît claire pour les émissaires de l’ancien pensionnaire de la prison de Scheveningen à La Haye: « recoller le tissu social » et « repositionner le FPI» absent sur l’échiquier politique national depuis la fin de la crise post-électorale. « Le FPI prendra désormais part à tous les scrutins électoraux, à commencer par la présidentielle de 2020 », a informé Simone Gbagbo lors de son passage dans le Haut Sassandra. L’ex-première dame qui s'est érigée depuis sa sortie de prison en apôtre de la paix et de la réconciliation, effectue depuis quelques semaines une tournée dans le pays profond.

A chaque étape de cette tournée où elle fait la promotion de la paix et de la réconciliation, Mme Gbagbo ne manque pas de laisser transparaître à son auditoire, la certitude du retour en Côte d’Ivoire de son époux, et la volonté de ce dernier de diriger de nouveau la Côte d’Ivoire. « Le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire n’est pas une utopie », car « seul Laurent Gbagbo est capable de réconcilier les Ivoiriens», soutenait récemment Assoa Adou lors du fauteuil blanc du Nouveau réveil. Le bras droit de Gbagbo précisait de même que son parti, le FPI, a désormais rompu avec sa « tradition de boycott ». « Nous ne donnerons pas notre stratégie de reconquête du pouvoir, mais en 2020, je vous rassure que nous gagnerons les élections», avait-il confié.


Pour l’instant, Laurent Gbagbo est en attente d’un probable appel de la procureure Fatou Bensouda; ce qui déterminera la suite de son procès toujours en cours à la CPI. Mais Assoa Adou semble certain que la juge gambienne ne fera pas appel. Cette dernière ayant jusqu’au 13 septembre 2019 pour déposer son mémoire d’appel.