Observateur Ebène énerve les Ivoiriens et se fait lyncher sur la toile

Observateur Ebène
Par Mael Espoir
Publié le 04 septembre 2019 à 14:35 | mis à jour le 04 septembre 2019 à 14:35

Le web comédien ivoirien, Observateur Ebène, est actuellement au cœur d'une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Observateur Ebène pris à partie par des internautes

Il est l'un des premiers comédiens ivoiriens à avoir réussi sur les réseaux sociaux, principalement sur la plateforme de partage vidéo, youtube. Observateur Ebène s'est fait une belle renommée grâce à ses vidéos comiques diffusées sur le web. Cependant, le Youtubeur ivoirien a commis un impair qui a suscité une vive colère des internautes ivoiriens.

Dans une vidéo publiée sur le web, le jeune comédien qui était en compagnie de deux charmantes femmes maliennes, dans son air comique, a tenu des propos assez discourtois à l'endroit des Ivoiriens. «Seuls les Maliens ont réussi à me mettre en valeur. On s’en fout des Ivoiriens. Ivoiriens, allez vous faire….», a-t-il affirmé.

Cette comédie d'Observateur Ebène n'a pas du tout été appreciée par de nombreux ivoiriens qui, via les réseaux sociaux, se sont attaqués à l'humoriste. ''Toi, j'espère que tu as changé de nationalité et que tu vas vivre desormais au Mali. Parce que le jour où nous verrons tes pieds à Abidjan, tu vas nous dire ça en face'', a commenté un internaute en colère.


Face à cette pluie d'invectives, le jeune humoriste ivoirien a publié une autre vidéo pour présenter ses excuses au peuple ivoirien. ''Si tu n’as pas peur des Ivoiriens, tu ne peux plus avoir peur de quelqu’un...Ce que j'ai dit ne part pas d’une mauvaise intention. L’intention est bonne. Je suis bienveillant. Ce n’est pas méchant. Mais quand tu dis quelque chose, tu ne peux pas interpréter à la place des gens. Tu es obligé de laisser d'autres personnes interprêter (...) Ne m’abattez pas sur la place publique. Le linge sale se lave en famille. Quel que soit ce que vous ferez, je reste Ivoirien. Je demeure ivoirien'', a soutenu Observateur Ebène.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp