Loin du couper décaler : Claire Bahi pense à ses fans, son message

Claire Bahi pense à ses fans
Par K. Richard Kouassi
Publié le 07 octobre 2019 à 19:35 | mis à jour le 07 octobre 2019 à 19:49

Claire Bahi a fait ses adieux à la musique couper décaler. La "Première dame" de ce genre musical né dans les années 2 000 sous l'impulsion de feu Doukouré Amidou Stéphane dit Douk Saga, a décidé de chanter pour Dieu. Désormais loin du couper décaler, la chanteuse pense à ses fans.

Claire Bahi parle à ses fans

La disparition de Houon Ange Didier, plus connu sous le nom d' Arafat, le lundi 12 août 2019, dans un accident de moto, a été un gros choc en Côte d'Ivoire. Les artistes ivoiriens, spécialement ceux du couper décaler, ont été ébranlés par la mort du Daishikan. Claire Bahi a fondu en larmes dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. L'auteur du concept "A connait pas A demander" a été anéantie par le décès de celui qu'elle appelait affectueusement son "frère".

À la mort d' Arafat, Claire Bahi a reporté son concert prévu le vendredi 30 août en hommage au fils de Tina Glamour. "Pour lui, je reporte ce concert, car il est tout pour moi, il est mon mentor et a été le premier à me demander de faire ce concert (...) il devait chanter sur trois morceaux avec moi lors de ce concert et voilà qu’il me quitte me laissant orpheline (...) je n’ai plus même pas la force de faire les répétitions ", a confié Claire Bahi au cours d'une conférence de presse le jeudi 15 août.

Finalement, le 14 septembre, la "Mama" du couper décaler a tenu son concert live pour ses dix ans de carrière. Au cours de cette communion avec son public, Claire Bahi a annoncé qu'elle quittait le couper décaler pour se convertir en chantre. "Nous n’avons rien, ils veulent nous tuer, c’est bon je quitte le coupé décalé. J’ai fait ce concert afin de pouvoir vous annoncer cette nouvelle. Sinon après la mort d’Arafat, je ne voulais plus le faire, mais je l’ai fait pour vous annoncer que je suis décidé à chanter pour Jésus-Christ de Nazareth", avait-elle lancé.

"C’est une décision noble. Nul ne peut aller contre la volonté de Dieu. Je m’y attendais un jour, puisque l’artiste consacrait beaucoup de sa vie à Dieu", commentait son manager, Kanté Farot.


Loin du couper décaler, Claire Bahi a toujours une pensée pour ses fans. Elle leur a laissé un message sur son compte Instagram. "Bonjour mes chers enfants bénis de Dieu, le silence n’est pas un oubli. Sachez que je pense tous les jours à vous et que je vous porte également en prière", a écrit la "Première dame".



Facebook
Twitter
email
Whatsapp