Côte d’Ivoire: Un militaire condamné à vie, ce qui lui est reproché

Un soldat du 1er bataillon du Génie militaire de Bouaké et ses complices condamné
Par David Yala
Publié le 16 janvier 2020 à 08:30 | mis à jour le 16 janvier 2020 à 08:30

Un militaire des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) vient d’écoper de la prison à vie après avoir été reconnu coupable devant le tribunal des flagrants délits de Guiglo.

Un soldat du 1er bataillon du Génie militaire de Bouaké et ses complices condamnés à la prison à vie

Ce militaire censé assurer la sécurité des biens et des personnes, n’a eu aucune conscience de la mission à lui confiée. Il ira donc méditer sur son sort en prison. De quoi s’agit-il? Le mardi 24 décembre 2019, la gendarmerie de Duékoué est alertée du braquage d’une agence Orange money dans la ville. La promptitude des gendarmes, permet d’appréhender quatre individus dont l’un des braqueurs, Dédé Jules Désiré, de nationalité ivoirienne, blessé par balle lors de l’opération, désigne comme commanditaire le nommé Porgo Amidou, riche burkinabé acheteur de cacao, domicilié au quartier Antenne de Duékoué.

Lequel aurait fait venir deux bandits d'Abidjan depuis le jeudi 19 décembre, qu’il a pris le soin de loger dans un hôtel au quartier Antenne de Duekoué. Une perquisition des chambres de ces indélicats, est aussitôt diligentée dans ledit hôtel, permettant ainsi de découvrir un chargeur de AK, 42 munitions de 7,62 mm, un complet treillis FACI avec un galon de sergent, un béret vert et un taser dans son coffret.

Parallèlement à cela, la perquisition effectuée au domicile de Porgo Amidou permettait d'interpeller 02 individus suspects qui tentaient de quitter précipitamment les lieux. La mission est effectuée par la brigade de Duekoué, renforcée par des éléments de l’escadron de Toulepleu, ainsi que des hommes du commandant de compagnie de Guiglo, le Chef d'Escardon Abdoulaye Coulibaly.

Comparaissant devant le tribunal des flagrants délits de Guiglo, mardi 14 janvier 2020, les suspects Kanté Amadou Houry né le 20/05/1985 à Ferkessédougou, matricule 002-08-001427 mécano 60099 en service au 1er bataillon du Génie militaire de Bouaké, et ses complices que sont Porgo Amidou, Dédé Jules Désiré, Sawadogo Kisipssida KISIPSSIDA de nationalité burkinabé, incarcéré à la MACA le 16/12/2013 pour assassinat, parricide et empoisonnement, en liberté provisoire depuis le 06/11/2019, et Koffi Raymond, un des responsables de la société qui a été braquée, ont tous été condamnés à la prison à vie.


Le militaire qui a offert les armes et munitions pour le braquage, avait été interpellé au corridor de Gesco alors qu’il était venu chercher sa part du butin avec Sawadogo Kisipssida KISIPSSIDA. Ses complices et lui sont d'ailleurs condamnés à rembourser la somme de 115 millions FCFA qu’ils avaient réussi à subtiliser lors du braquage de l’agence orange money.



Articles les plus lus
01
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Carmen Sama a tout bouclé: Rafna en vente dès ce samedi
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le chanteur nigérian Davido trompé par sa femme, Chioma?