Après le décès de Dj Arafat, Olopkatcha: ''Oui, je vends du poisson''

Olokpatcha: ''Moi, je ne comptais pas sur l'argent de Dj Arafat''
Par Mael Espoir
Publié le 28 janvier 2020 à 17:44 | mis à jour le 28 janvier 2020 à 17:44

Plus de six mois après le décès de Dj Arafat, son ex-homme de main, Olokpatcha l'empereur, est revenu sur son aventure aux côtés du Daishikan. Il a également dévoilé sa nouvelle activité.

Olokpatcha: ''Moi, je ne comptais pas sur l'argent de Dj Arafat''

Il était incontestablement le plus fidèle des compagnons de Dj Arafat. Toujours prêt à laisser sa peau pour la sécurité du Daishikan, Olopkatcha l'empereur a également souffert de la brusque disparition du roi du Couper décaler avec qui il a passé une bonne partie de sa vie.

Plus de 6 mois après ce drame, Olopkatcha, traité par de nombreux internautes comme un arriviste, a dit sa part de vérité dans une interview vidéo accordée à Abidjanshow.com ''Moi, je suis un commerçant de nature mais j'ai fait l'électromécanique. J'ai travaillé à la parfumerie Gandour. J'avais aussi un magasin de vêtements mais ça n'a pas marché. Après ça, j'ai été manager de plusieurs maquis à la rue princesse. J'étais toujours avec Arafat pendant que je faisais tout ça. C'est pour dire que Olopkatcha est un battant. Moi, je ne comptais pas sur l'argent d'Arafat. Ce n'est pas à cause de son argent que j'étais avec lui. Moi même, je suis un chercheur'', a soutenu Olopkatcha.

Puis d'ajouter: ''J'ai toujours été avec Dj Arafat jusqu'à ce que Dieu le rappelle. Je ne regrette pas d'avoir été à ses côtés. Tout ce que Dieu fait est bon. Nul n'est parfait sur cette terre mais Arafat, c'était un frère. De la haut, il sait qu'il doit beaucoup à Olopkatcha. Dans mon sommeil, il me dit toujours: ''Que Dieu veille sur toi''.

Par ailleurs, le fidèle compagnon de feu Dj Arafat a dévoilé sa nouvelle activité. ''Aujourd'hui, j'ai créé ma propre société. Nous faisons de l'import-export. Nous avons une poissonnerie. Nous vendons un peu de tout. J'ai vu dans les médias que je vends du poisson. Oui, je vends du poisson, du vrai poisson bio de l'eau douce, sans produits. Quand tu manges ça, tu ne tombes pas malade...ça fait un mois que j'ai commencé'', a-t-il renchéri.


Affirmant être toujours en de bons termes avec les enfants de son défunt ami, Olopkatcha a expliqué une anedocte assez émouvante. ''De son vivant, Arafat m'a dit: "Rafna, c'est aussi ta fille, et puis bientôt, c'est toi qui va changer ses couches". Quand je pense à tout ça, ça me travaille beaucoup", a-t-il confié.