Mabri Toikeusse, candidat contre Gon (?): Voici sa réponse au RHDP

Mabri Toikeusse, candidat contre Gon Coulibaly ? Le patron de l'UDPCI répond
Par K. Richard Kouassi
Publié le 27 février 2020 à 10:50 | mis à jour le 27 février 2020 à 12:29

La question d'une probable candidature de Mabri Toikeusse à la présidentielle du 31 octobre 2020 est de plus en plus évoquée. Dans sa parution du lundi 24 février, le journal Le Nouveau Réveil avait d'ailleurs écrit à sa Une "Mabri annonce sa candidature contre Gon". Quelques jours après la publication de cette information, le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDCPI) y a apporté un formel démenti.

Présidentielle: Mabri Toikeusse refuse de défier Ouattara et Gon

Qui sera le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir ? Alassane Ouattara continue d'entretenir le suspense sur son avenir politique. Le président ivoirien, qui soutient que la nouvelle Constitution ivoirienne lui permet de briguer deux autres mandats, a assuré qu'il prendra sa décision en juillet 2020.

"Alassane Ouattara n'a pas pris de décision. Il a dit qu'il prendra sa décision d'ici le mois de juillet. Parce que la commission électorale me l'autorise", confiait le chef de l'État à la chaine anglaise BBC en janvier. Pour l'ancien directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI), il n'est point question de se précipiter. "Je suis à la tâche. Je fais mon travail au quotidien. Je suis au bureau tous les jours. C'est ce qui rassure les Ivoiriens. C'est ce qui rassure la communauté internationale", a-t-il ajouté.

Selon des informations, Alassane Ouattara est disposé à se retirer à la fin de son second mandat. Le patron du RHDP a déjà désigné son successeur qui n'est autre qu'Amadou Gon Coulibaly. Mais des proches de Mabri Toikeusse voient là une occasion pour leur leader de se positionner pour la conquête du pouvoir. Alors que Dr Oumou Dosso, directrice de la communication du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, tentait de faire comprendre que le président de l'UDPCI n'est pas intéressé par la succession de Ouattara, des militants du parti politique fondé par feu Guei Robert encouragent Mabri Toikeusse à briguer la magistrature suprême.


Le concerné a réagi le mercredi au cours d'un séminaire d'évaluation du RHDP. "Je crois que ce n’est pas moi qui l’ai annoncé non. On est ici, on sort d’une séance importante de travail du Rhdp et je voudrais féliciter le directeur exécutif pour cette initiative pertinente. Vous avez écouté le président du parti à l’occasion de la présentation des vœux. Il a défini un calendrier. Nous nous inscrivons dans ce calendrier. Toutes ces questions qui concernent nos débats internes, seront sur la table lors de nos débats. Pour le moment, il ne s’agit pas de cela et je n’ai fait aucune déclaration", a nié Mabri Toikeusse.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence