Éléphants : Ce que Patrice Beaumelle réserve à Gervinho

Eléphants : Ce que Patrice Beaumelle réserve à Gervinho
Par K. Richard Kouassi
Publié le 06 mars 2020 à 15:24 | mis à jour le 06 mars 2020 à 15:53

Nommé à la tête de la sélection ivoirienne le mercredi 4 mars 2020, Patrice Beaumelle a été très tôt mis sous pression par Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Le locataire de la maison de verre de Treichville a clairement indiqué que si le technicien français n'atteint pas l'objectif, notamment se qualifier pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2021, il n'aurait pas de mal à se séparer de lui. Soucieux d'éviter un tel scénario, le successeur de Kamara Ibrahim entend former un groupe solide et se penche sur le cas Gervinho.

Patrice Beaumelle évoque le cas Gervinho

Pour succéder à Kamara Ibrahim, débarqué de la tête des Éléphants de Côte d'Ivoire le 20 février 2020, Sidy Diallo a fait appel à Patrice Beaumelle, un Français qui connait la sélection ivoirienne pour avoir été l'adjoint d'Hervé Renard de 2014 à 2015. Ainsi, le mercredi 4 mars 2020, il a officiellement pris la direction du banc des champions d'Afrique 2015.

"Il connait la maison pour avoir été l’adjoint d’Hervé Renard de 2014 à 2015. Si c’est un entraineur qui ne connait pas l’Afrique, il aurait eu du mal à s’adapter. Il connait mieux les cadres. Donc, il sera plus facile pour lui de leur parler", avance-t-on à la FIF. Dès sa nomination en tant que sélectionneur ivoirien, Patrice Beaumelle a été mis sous pression par les responsables fédéraux qui soutiennent que leur objectif prioritaire n'est pas de remporter la CAN 2021, mais plutôt d'y être afin de mieux préparer la CAN 2023.

"Si l’objectif n’est pas atteint, le contrat (d’un an) pourrait s’arrêter avant sa fin (du 1er mars 2020 au 28 février 2021). Patrice Beaumelle a pour objectif de construire l’équipe en incorporant des jeunes qui ont du potentiel comme ceux des U23 qui ont terminé vice-champions d’Afrique de leur catégorie en 2019 et donc qualifiés pour les JO 2020", ont-ils précisé sur le site officiel de la FIF.

Invité de RFI à l'émission Radio Foot Internationale, le jeudi 5 mars 2020, Patrice Beaumelle s'est réjoui de sa nomination en qualité d'entraineur des Éléphants. Conscient de l'enjeu qui l'attend, le sélectionneur des Éléphants veut se donner toutes les chances de satisfaire aux exigences de ses employeurs. C'est dans cet objectif que l'ex-collaborateur d' Hervé Renard a décidé de prendre contact avec Yao Kouassi Gervais dit Gervinho, qui n'a plus évolué sous les couleurs nationales depuis novembre 2017.

"Il fait de bons matches et pourquoi se priver de lui, lâche-t-il. Je vais aller le rencontrer en Italie si c’est possible. En 2015, il avait été remarquable. Je veux le voir pour parler du présent et savoir si je peux compter sur lui. J’ai envie d’un groupe solidaire à l’image de l’Algérie lors de la CAN 2019 en Égypte", a confié Patrice Beaumelle.


Pour sa part, Gervinho qui a été écarté de la sélection nationale par Kamara Ibrahim, a toujours soutenu qu'il est disposé à reprendre sa place au sein de la Séléfanto.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Deuil: Le Révérend Makosso Camille frappé par un malheur
03