Crash d'un autre hélicoptère, de type MI-24, de l'armée ivoirienne

Des détails sur le crash d' hélicoptère MI-24 survenu au GATL

Crash d'un hélicoptère de type MI-24 de l'armée ivoirienne
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 18 mars 2020 à 14:12 | mis à jour le 18 mars 2020 à 15:01

La reccurrence des crashs d'hélicoptères en Côte d'Ivoire commence à inquiéter de plus en plus. Un hélicoptère militaire de type MI-24 a eu un crash, ce mercredi 18 mars 2020, au GATL.

Des détails sur le crash d' hélicoptère MI-24 survenu au GATL

Le ciel ivoirien serait-il devenu un triangle de Bermude bis ? Cette interrogation mérite bien d'être posée dans la mesure où de nombreux crashs d'aéronefs sont constatés ces dernières années en Côte d'Ivoire. L'avion Antonov de l'opération française Barkhane (14 octobre 2017), l'hélicoptère de la compagnie Ivoire Hélico (14 décembre 2017), l'hélicoptère des Forces françaises en Côte d'Ivoire (FFCI) qui a crashé dans la sous-préfecture d'Oghlwapo (9 janvier 2018), l'hélicoptère d’un équipage français qui a crashé à Port-Bouët (11 juillet 2018) sont autant de faits qui donnent froid dans le dos.

À cette longue liste, s'ajoute le crash de deux hélicoptères de l'armée ivoirienne, un MI-24 et un MI-17, à Katiola, le mercredi 27 novembre 2019, lors de la visite du Président Alassane Ouattara dans la région du Hambol (nord ivoirien). Les Ivoiriens ne se sont pas encore remis de ce drame qu'un autre accident d'hélicoptère survient, ce mercredi 18 mars 2020.

Il ressort des faits que, ce jour aux environs de 9h45mn, un hélicoptère de l'armée ivoirienne a tenté de décoller de sa base du Groupement aérien de transport et de liaison (GATL) sise à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët au sud d'Abidjan.

C'est alors que survient le crash. Aucune perte en vie humaine n'a été signalée. Le pilote et le copilote, les deux seuls occupants de l'aéronef, n'ont eu que des blessures légères.


Des secours dont les Sapeurs pompiers de l'aéroport et des éléments de l'armée de l'air, se sont aussitôt précipités sur les lieux du crash pour apporter leur assistance à l'appareil et à ses occupants.