Présidentielle: Les parents de Robert Guéi choisissent Mabri Toikeusse

Les parents de Robert Guéi choisissent Mabri Toikeusse
Par David Yala
Publié le 27 juin 2020 à 17:36 | mis à jour le 27 juin 2020 à 17:43

Albert Mabri Toikeusse détient désormais son destin politique entre les mains. Depuis son limogeage du gouvernement en mai dernier, le vice-président du RHDP est libre de tous mouvements.

Avant la présidentielle, Mabri Toikeusse reçoit les bénédictions de la famille Guéi Robert

Pour la deuxième fois consécutive, Albert Mabri Toikeusse a été remercié du gouvernement le jeudi 13 mai 2020. La première fois, en 2016, le président de l'UDPCI avait été limogé du Ministère des Affaires étrangères suite à des divergences sur le nombre de places à accorder à chaque parti membre du RHDP à l'occasion des élections législatives.

Quatre années plus tard, le scénario n'est certes pas tout à fait le même mais il n'est pas non plus éloigné du précédent. Rappelé en juillet 2018, cette fois au Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mabri Toikeusse a derechef été éjecté du gouvernement après de nouvelles mésententes avec le président de la République, Alassane Ouattara.

On se souvient que le 12 mars 2020, l'époux de Solange Mabri a vivement protesté contre la désignation du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP à l’élection présidentielle d’octobre prochain.

« Je suis un homme de conviction et je préfère dire ce que je pense. Ne prenons pas des engagements d’une heure dans une salle, qui par la suite ne refléteront pas la réalité sur le terrain », avait-il déclaré lors du Conseil politique du RHDP tenu à Abidjan.

Dans le viseur des caciques du pouvoir depuis lors, Mabri Toikeusse avait le choix entre se rallier à la candidature d'Amadou Gon Coulibaly ou rendre le tablier. N'ayant pas voulu faire de choix, il a été tout simplement remercié à l'issue d'un réaménagement ministériel.

Désormais maître de son destin politique, le président de l'UDPCI se consacre plus sereinement à la vie de son parti et se prépare à se lancer dans la course pour la présidence de la République.

En tournée depuis plusieurs jours à l'ouest du pays, l'ancien Ministre s'est rendu à Gouéssésso, village maternel de feu le Général Robert Guei, ancien Chef d'État ivoirien, fondateur et premier Président de l'UDPCI.


À l'occasion de sa visite, vendredi 26 juin 2020, l'homme dit avoir reçu la bénédiction des populations qui lui ont réitéré leur attachement. En retour, Mabri Toikeusse confie leur avoir témoigné à nouveau sa disponibilité, son engagement et sa détermination à promouvoir la paix et la cohésion sociale dans le Tonkpi et partout en Côte d'Ivoire.

"J'ai invité la chefferie et l'ensemble des populations à prendre une part active dans le processus d'identification et de renouvellement de liste électorale en-cours", a-t-il écrit sur son compte Facebook.